mardi 8 avril 2008

Urgence !





Les Tibétains, qui subissent le joug chinois depuis 1959 (bon en fait le Tibet est chinois depuis le 14ème siècle mais ne compliquons pas les choses), ont eux aussi droit à la LIBERTE. Les manifestations héroïques qui ont eu lieu à Paris lors du passage de la flamme montent à quel point le camp occidental (l'axe du bien) soutient sans réserve les tibétains et leur chef spirituel le Dalaï-Lama. Car quand il s'agit de défendre LA LIBERTE, nous les occidentaux, les français, nous sommes prêts à tout. Il n'est pas question ici de mesures aussi futiles que l'arrêt des relations diplomatiques ou commerciales (on ne va pas s'attaquer à la LIBERTE du commerce) mais d'actions fortes comme éteindre la flamme. Car ces salauds de chinois (tous sans exceptions, de toutes façons je connais même pas le nom du président) ne méritent pas de recevoir les valeurs de l'olympisme, celles du Baron de Coubertin ou du phalangiste Samaranch. Peu importe que les chinois (oui leur gouvernement si vous tenez à nuancer) emprisonnent leurs opposants à tour de bras, assassinent et torturent leurs prisonniers. C'est pas très grave, du moment que ça reste entre eux (on vous le rappelle les chinois sont TOUS des salauds). Mais priver le Tibet de la lumière de leur chef spirituel, alors ça c'est criminel. Inacceptable. Occuper cette terre de spiritualité en détruisant cette culture unique à la manière dont les Américains saccagent l'Irak et l'Afghan....euh non c'est pas bon. Bref, voilà pourquoi avec mon ami Robert Ménard, on plaide pour un retour à un Tibet libre à l'image du Tibet d'avant 1959. Nous exigeons ainsi le retour aux pratiques traditionnelles injustement brisées par l'envahisseur chinois:


-Rétablissement du servage et de l'esclavage comme en 1956
-Rétablissement immédiat des codes classant la population en 3 catégories et 9 classes dont le prix de la vie est précisé, avec pour les propriétaires le droit de vie, de mort et de torture sur les serfs et les esclaves
-Retour aux châtiments corporels et à la torture pour atteinte aux règles religieuses (mutilation, amputation, énucléation, arrachage de langue, sectionnement du tendon du jarret)
-Restauration du droit d'enlever des femmes pour les donner aux Seigneurs afin d'en jouir sans entraves
-Intensification de l'embrigadement des enfants dans les monastères
-Retour progressif à un taux de scolarité de 2% loin des 81% actuels
-Baisse de l'espérance de vie (67 ans actuellement ) pour revenir aux 35 ans de l'ère de la liberté

Ce programme contient les conditions sine quae non pour que les Tibétains retrouvent leur fierté et que leur culture soit sauvée. Un tel programme ne peut s'appuyer politiquement que sur "le gouvernement en exil du Tibet" avec à sa tête le Dalaï-Lama, qui a l'expérience nécessaire (il gouvernait avant 1959) pour engager les réformes. Ce gouvernement théocratique (plusieurs membres de la famille de sa "sainteté" en font partie) a toutes les cartes en main pour réussir ce pari.



Quand le Tibet sera enfin libre, que les Tibétains se seront remis au travail, sa sainteté pourra reprendre sereinement son travail de méditation et inonder le monde de son infinie sagesse.



"Si le mouvement pour le Tibet a attiré un large soutien mondial, c'est en raison des principes universels que le peuple tibétain a incorporés dans sa lutte. Ces principes sont la non-violence, la démocratie, le dialogue, le compromis, le respect des préoccupations sincères des autres, et de notre environnement commun."

La croissance mondiale a tout intérêt à l'extension du modèle politique tibétain.


Rectificatif : Suite à des protestations des défenseurs des droits de l'homme et de l'esclavage, et dans un souci déontologique, certaines photos ont été censurées (elles avaient été prises par des tortionnaires chinois). Nous les avons remplacées par un message militant.

39 commentaires:

Jean-Pierre Martin a dit…

Bouddhisme, nazisme, même combat !

Jean-Pierre Martin a dit…

Quand on pense qu'il y a encore des gens de nos jours pour critiquer le régime chinois et brandir des drapeaux tibétains au mépris des directives du ministre !
Je suis publiquement offusqué.

Monsieur Bernard a dit…

Je ne vous permets pas mon cher Jean-Pierre, de comparer le Bouddhisme Tibétain au Nazisme. Même si beaucoup font état de certaines proximités entre le 13eme Dalai Lama et le IIIème reich (une délégation nazie a été reçus à Lhasse en 1938), rien ne permet de prouver une quelconque connivence. Par ailleurs, même s'il est vrai que le Bouddhisme Tibétain est très réactionnaire, notamment dans sa condamnation des homosexuels et des pratiques sexuelles "déviantes", il est abusif de le rapprocher du nazisme. C'est une religion comme les autres...

Monsieur Bernard a dit…

Lhassa

Jean-Pierre Martin a dit…

Tout-à-fait, c'est d'ailleurs le meilleur argument que nous puissions soutenir en faveur de l'invasion chez les barbares d'Irakie : ils sont incapables d'avoir eux-mêmes un régime démocratique, alors on est bien obligés de leur imposer.

Et puis d'ailleurs, Bouddha et toutes ces conneries de non-violence, c'est bien un truc de soixante-huitard attardé à tendance tarlouzesque.

Aux moins, le gouvernement chinois assume d'avoir des couilles.

Monsieur Bernard a dit…

C'est effectivement ce que pense la CIA en armant et instrumentalisant les révoltes tibétaines depuis 1959..les américains ont choisi le chef..c'est le Dalaï Lama...leur Benoît XV1 à eux..

vlg a dit…

«Restauration du droit d'enlever des femmes pour les donner aux Seigneurs afin d'en jouir sans entraves»

On signe où pour être seigneur ?

Jean-Pierre Martin a dit…

"Jouir sans entraves", qu'est-ce qu'on disait c'est encore les 68ards derrière tous ça !

@ monsieur bernard : les américains ont aussi armé l'Afghanistan dans le passé, y voyez-vous là un coup du lobby pro-islamiste aux USA ?

Christine a dit…

sa sainteté pourra reprendre sereinement son travail de méditation et inonder le monde de son infinie sagesse.

Tiens ça m'rappelle quelqu'un ;-))

Un billet impeccable. Je suis toujours réticente au manif pour la liberté du Tibet utilisant les écrits et paroles du lama.
C'est une religion comme les autres...

s0l0xal a dit…

Pour nourrir les méditations du Lama (Dalaï), ces quelques mots :

C'est mon ami et c'est mon maître (Chinois)
C'est mon maître et c'est mon ami
Dès que je l'ai vu apparaître
J'ai tout d'suite su que c'était lui
Lui qui allait m'apprendre à être
Ce que modestement je suis.
Lama (Serge)

Jean-Pierre Martin a dit…

Je précise aux sinophiles que la sodomie canine est réprimée par la Loi, que je sache.

s0l0xal a dit…

Chaque détail compte, vous avez raison jean-pierre, petit-fils d'arthur, mais ne chinoisons pas.

Et puis la Chine, c'est loin. J'ai oublié le nom du général qui est arrivé à pied par là ...

Jean-Pierre Martin a dit…

Eh oui, la Chine fait rêver...
A l'idée de voir la Chine, les jeunes filles sont envahies d'une étrange pâleur.

Claudius a dit…

La tête de Douillet lorsqu'un petit chinois est venu lui éteindre la flamme est un grand moment de télévision.

Jean-Pierre Martin a dit…

Tout-à-fait, voici le lien, c'est un bonheur

Xavier a dit…

Bravo pour la fiabilité de vos sources:
China Society For Human Rights Studies

www.humanrights.cn

irréfutable en effet...

Jean-Pierre Martin a dit…

Monsieur Bernard, c'est à vous je crois...

Jean-Pierre Martin a dit…

Monsieur Bernard est actuellement dans un tunnel, il ne peut vous répondre pour le moment.
C'est l'un de nos meilleurs éléments, et je ne puis mettre en doute sa déontologie.
Il semblerait néanmoins que sa ferveur anti-bouddhiste ait cette fois-ci légèrement troublé sa raison.
La Direction prendra toutes les mesures nécessaires, et une formation en philosophies orientales lui sera dispensée dès prochainement.
Je vous remercie pour votre vigilance et vous prie de croire, Monsieur XAVIER, en l'assurance de toute ma considération.

La Direction.

Monsieur Bernard a dit…

Ils sont pas bons en droit de l'homme mais ils prennent de jolies photos les chinois...pourquoi s'en priver?
C'est comme le Dalaï-Lama, il est pas très fort en droit de l'homme non plus mais c'est un super communicant...

Monsieur Bernard a dit…

Ouest-France c'est bon?

Jean-Pierre Martin a dit…

le Dalaï-Lama, il est pas très fort en droit de l'homme
Rassure-moi, c'est toujours le China Society For Human Rights Studies que tu cites ?

Jean-Pierre Martin a dit…

Ou t'as fait une recherche avancée dans Google ?

Monsieur Bernard a dit…

L'erreur est réparée...

Demain je me convertis au bouddhisme et j'engage une femme de ménage tibétaine...

Anonyme a dit…

Quelques précisions factuelles. L'Armée de Libération Populaire est entrée au Tibet en 1950 pas en 1959 ( fuite du Dalaï Lama en Inde).
Ne confondez pas non plus bouddhisme tibétain (ou tantrique) avec les autres formes de cette religion dont les pratiques et les croyances se distinguent de ce dernier : Mahâyâna (Grand Véhicule) et Dhyâna (Petit Véhicule)...
L'imprécision historique nuit toujours à l'efficacité du propos !

Anonyme a dit…

mr jacques martin
votre post souffre ,pour ce qui de l'organisation sociale du Tibet féodal d'un gros défaut qui en Histoire est rédhibitoire :l'anachronisme....
La société tibétaine était une société féodale d'Asie Centrale avec une très forte hièrarchisation Ce qui est d'une grande banalité en Asie Bouddhique.
Là où vous atteignez un acmé d'ignorance c'est lorsque vous parlez de la scolarisation en Tibétain ????? Ignare il n'ya peu d'écoles qui enseignent en Langue tibétaine ....Il existe ,si vous n'êtes pas au courant , une politique de sinisation forcée mais selon vous et vos comparses gardiens de l'orthodoxie marxiste-léniniste-maoïste ily aurait les bonnes et les mauvaises victimes.
Ne fites pas le poseur qui sait alors que vous semblez juste bon à puiser vos infos sans esprit analytique et critique.TT ceci transpire la suffisance du cadre médiocre qui pense politiquement incorrectement ...Un cadre tt piccolo piccolo
Salutations bouddhistes

Anonyme a dit…

les Tibétains, des esclavagistes et nazis ?

N'importe quoi, connaissez-vous personnellement des Tibétains?

Et d'où puisez-vous ces renseignements et statistiques sur l'avant chinois?
Réponse : De la chine, comme par hasard.
Avez-vous une autre source indépendante pour comparer ?
Tenez-vous compte des mensonges de la propagande chinoise?
N'êtes-vous pas aveuglé par votre haine du fait religieux?

Anonyme a dit…

Si j'ai bien compris: Bravo la Chine et son généreux gouvernement! Haro sur les tibétains!
Ca c'est de l'engagement... Troskiste? Maoiste? Inutiliste?

emcee a dit…

Voilà toute une escadrille d’anonymes (à moins qu’il soit tout seul ?) qui lancent un blitz.
1° quand on entre chez quelqu’un on s’essuie les pieds et on se mouche.
Proférer des insultes n’a jamais fait avancer la connaissance et la discussion. Et c’est bien surprenant de la part de quelqu’un qui se réclame du bouddhisme " tantrique", puisque tantrique il y a, qui, comme chacun le sait, n’est qu’amour et tolérance.

2° Ensuite, poser des questions accusatrices sans apporter des réponses appropriées, relève de la partialité et de l’"ignorance" dont vous affublez les autres.
EX : "Et d'où puisez-vous ces renseignements et statistiques sur l'avant chinois?
Réponse : De la chine, comme par hasard.
Avez-vous une autre source indépendante pour comparer?"
Où sont donc vos "sources indépendantes" à vous ? Pourriez-vous les citer afin que ceux qui vous lisent ne restent pas dans l’ignorance crasse ?
Mais peut-être proviennent-elles de vos connaissances "tibétaines"?

En quoi connaître personnellement une dizaine de Tibétains (probablement exilés) vous donne-t-il la connaissance universelle sur une question, qui, pourtant, est loin d’être simple et où les historiens et observateurs eux-mêmes sont divisés?
Votre théorie c'est comme si on se faisait une idée de la situation à Cuba en se réclamant exclusivement de la position de Cubains de Floride.
Et qu'est-ce qui vous permet de penser que la désinformation n'est que le fait de la Chine? Avez-vous des preuves irréfutables que les pays occidentaux et les Tibétains, par exemple, pratiquent la transparence?
Si oui, citez-les donc plutôt que de proférer des accusations ridicules et de participer à l'intox médiatique généralisée.

Quant au servage, personne ne nie qu'il existait au moins jusqu'en 1950 au Tibet.

Un détail, mais tout de même: la personne à qui vous vous adressez s'appelle Jean-Pierre et non "Jacques", quand on a des exigences vis-à-vis des autres, on veille à les appliquer d'abord à soi-même.
Dernier point: les Tibétains en majorité ne demandent pas l'indépendance et le Dalai Lama ne veut pas d'un boycott des JO. Que demandez-vous?

Anonyme a dit…

De la part d'anonyme n°1 :

Vous auriez tout intérêt à vous documenter sur la bouddhisme tantrique ; contrairement à ce que vous pensez il n'a rien de "cool" et de pacifique (cf Kalachakra et mythe du Shambhala) ! Grâce au lien ci-dessus vous pourrez voir le DL en compagnie du gourou de la secte Aum et des nazis Harrer et Berger.

http://www.bouddhismes.info/4.html

emcee a dit…

Merci, anonyme 1, mais ma réflexion était ironique ...
Merci pour le lien.

D'autre part quand tout le monde s'appelle "anonyme", il est difficile de discerner le bon grain de l'ivraie.

PS: aux tauliers: il n'y a personne qui garde le magasin le dimanche? Si c'est pas une pitié, jésusmariejoseph!

Jean-Pierre Martin a dit…

Salut emcee
je ne travaille pas le dimanche désolé.

Je ne suis pas l'auteur de ce billet et serai bien incapable de le défendre.

emcee a dit…

Ah, d'accord, vous êtes vraiment plusieurs!
... Je croyais que c'était une facétie de bloggeur.
J'avais trouvé ça drôle, surtout dans les com'.
Evidemment, ça casse le mythe...
Bien, bien.
Eh bien, le vrai Monsieur Bernard va avoir pas mal de tri à faire quand il rentrera de vacances. ;-)

Monsieur Bernard a dit…

Excusez-moi, mais j'ai passé le week-end dans un camp de rééducation chinois où ils m'ont inculqué la haine du Tibétain à coups de triques.

Bon revenons à nos lamas. Loin de moi l'idée de stigmatiser les Tibétains. Il n'échappera à personne que le peuple tibétain était la première victime du servage imposé par ses seigneurs et qu'il subit dorénavant la repression chinoise.
Je me demande juste naïvement quelle est la cause de l'empressement occidental à substituer à la dictature chinoise au Tibet un gouvernement dirigé par sa si peu recommandable sainteté le Dalaï Lama. Je trouve que c'est une curieuse conception des droits de l'homme. Et qu'en pense réellement le peuple Tibétain? M'est d'avis que tout le monde s'en cogne du peuple Tibétain et que la seule chose qui compte, c'est que son altesse le Dalaï Lama retrouve son trône.

Voilà pour l'aspect politique.

Quant au bouddhisme...l'aveuglement religieux n'est pas forcément le meilleur conseiller pour analyser la situation politique.

Anonyme a dit…

@Mr Nanard
c'est vrai que vous êtes un vrai nanard et que vraiment vous méritiez d'être nominé aux "awards du benêt" et ouais torché le blog
Bon continuons nos tentatives d'explication et comme je suis l'
anonyme bouddhiste
tout d'abord:Le DL ne réprésentait que l'autorité temporelle au Tibet et autorité tt relative vu l'émiettement du pays en multiples principautés écclesiales ou princières.Son autorité n'était pas reconnu partout voir une "Histoire du Tibet" et il en existe plusieurs....et pour l'organisation sociale "la civilisation tibétaine" de R. A.Stein la référence francophone en tibétologie .Il existe un ouvrage d'un historien soviètique sur l'organisation foncière et la lutte des classes au Tibet
quelques mises au point
Dhyana est le mot sanscrit pour "méditation"et Ch'an en chinois et Zen en japonais et dzogchen en tibétain par contre "theravada" (voie des anciens )désigne le bouddhisme répandu en ASE et àCeylan.....
Kalachakra est une forme du Yoga et Shambala un royaume imaginaire
Réduire une culture trimillénaire à la visite de guignols nazis plus ou moins à la recherche de Thulé et vraiment voir l'histoire locale par le petit bout de la lorgnette ou ds les rayonnages des librairies occultistes à 2 balles....
Je sais ,je ne suis pas sympa mais c'est tt simplement une civilisation que Les stals chinois ont assassiné....alors Duconnauds RESPECT

Monsieur Bernard a dit…

si l'esclavage au Tibet a 3000 ans, alors effectivement..RESPECT!!

Anonyme a dit…

Ou comment la pensée idéologique permet de fermer les yeux sur les violences actuelles des uns et les ouvre en grand sur un passé déformé d'il y a 50 ans alors que le dalai lama était un enfant, ado et jeune adulte. Si on s'intéresse aux faits par contre : "Le dalaï-lama a imposé le système démocratique dans le gouvernement en exil. Il a limogé son cabinet il y a quelques années et a dit qu’il fallait des élections. Il y a un Parlement élu, un premier ministre tibétain en exil.

Il a dit maintes fois que si le Tibet recouvrait sa liberté, ce serait un gouvernement laïque, démocratique, avec séparation complète de la religion et de l’Etat.

Et que dans un tel système, lui ne pourrait avoir aucun rôle politique ni appartenir à aucun parti, que le vieux Tibet avait bien sûr des aspects féodaux, qu’évidemment s’il avait été un pays libre, il se serait modernisé et démocratisé, et qu’il n’y a pas un seul Tibétain qui songerait maintenant à revenir en arrière.

Le dalaï-lama prône principalement ce qu’il appelle l’éthique séculière : promouvoir les valeurs humaines. Il a toujours déconseillé aux Occidentaux de se convertir au bouddhisme. Il préfère promouvoir les valeurs humaines. Un des seuls livres qu’il a vraiment écrit lui-même s’appelle "Ethique pour le prochain millénaire", c’est un livre d’éthique laïque.

Donc l’engouement pour le dalaï-lama, à mon sens, est justement pour quelqu’un qui est la voix pour la tolérance et l’ouverture aux autres formes de pensée." Matthieu Ricard, interprète français du dalaï-lama.

Anonyme a dit…

>> L'auteur : "Même si beaucoup font état de certaines proximités entre le 13eme Dalai Lama et le IIIème reich (une délégation nazie a été reçus à Lhasse en 1938), rien ne permet de prouver une quelconque connivence."

En 1938, le dalai lama avait 3 ans. Y'a vraiment des connections qui se font pas dans certains cerveaux.

Résumons le brillant raisonnement que voilà sinon concernant le fameux Harrer. Ainsi donc, il s'agit d’un enfant de 9 ans, vivant dans les extrêmement paumées montagnes tibétaines en 1944. Rappelons le au cas où : sans télévision, sans internet, et sans les commentaires des brillants journalistes sur le monde, et, qui plus est, enfermé dans son palais à Lhassa. Bref, sans doute un des enfants les plus coupés du monde qui soit sur terre. Cet enfant est tellement méchant (dommage que Sarkozy n’ait pas pu identifier ses gênes méchants et ne l’ait pas trucidé plus jeune) qu’il voit même pas que l’occidental qui débarque chez lui est indirectement relié aux horreurs nazis qui se passent en allemagne, alors même que personne dans le monde, sinon ceux qui étaient eux-mêmes dans les camps de concentration, ne le savait. Très pervers, cet enfant devient l’ami de cet homme satanique et reste en sa présence jusqu’à l’age de 16 ans. Vraiment, c’est une preuve irréfutable : le dalaï lama était un nazi et il l’est probablement toujours ! Ces choses là, c’est génétique !

Parfois, l’idéologie (enrichi du fantasme Godwin et de tonnes d’autres amagalmes) est créatrice de la plus ridicule et grossière des inepties. On pourrait en avoir peur si on n’en voyait pas toute la faiblesse.

Monsieur Bernard a dit…

Je parle de proximité de vue avec le 13eme Dalai Lama (le prédecesseur de l'actuel), mort en 1933 (dont des rumeurs font état qu'il aurait ordonné la traduction du Mein Kampf) et je l'associe à la visite des nazis en 1938...pour montrer l'absurde de ce genre d'amalgame...bouddhisme=nazisme..ou comment discréditer un billet en prêtant à l'auteur des propos qu'il n'a pas tenu..évoquer la société féodale du tibet ce n'est pas traiter le dalai lama de nazi et ce n'est pas (oh surprise) vanter le modèle chinois...
la question posée reste toujours la même..pourquoi promouvoir le dalaï-lama??

quant à Mathieu Ricard, on peut penser qu'une enfance passée avec Jean-François Revel peut laisser des traces...(!!)

Anonyme a dit…

>> la question posée reste toujours la même..pourquoi promouvoir le dalaï-lama??

Parce qu'il défend le peuple chinois ? Parce qu'il soutient les JO en Chine ? Parce qu'il pourrait avoir le pouvoir et que de fait, il ne le prend pas (ce qui en fait un être relativement unique non seulement en politique mais sur le terrain religieux aussi) ? Parce qu'il ne fait pas de prosélytisme contrairement à tous les autres chefs religieux (il fait même le contraire en déconseillant aux occidentaux de devenir bouddhistes) ? Parce qu'il représente une spiritualité athée, sans dieu qui fait peur ? Parce que, dans ses actes, il est profondément démocrate ? Parce qu'il manifeste une compassion et un non jugement, valeurs qui manque cruellement sur la planète ? Parce que promouvoir le dalaï lama ne revêt aucun risque vu qu'il ne souhaite ni l'indépendance du tibet, ni avoir une quelconque autorité politique ? Parce qu'il représente une culture qui n'a jamais souhaité POSSEDER un territoire (maladie occidentale) ?

La question que moi jeu me pose, c'est pourquoi ne pas le promouvoir ?

Car à part en faisant des raccourcis, des amalgames et des généralisations, ou autre procès d'intention, donc à part en faisant exactement ce que vous reprochez dans votre article aux gens qui généralisent "les chinois"... jeu ne vois pas concrètement ce qu'on reproche au dalaï lama ! Et votre texte, pas plus qu'aucun que j'ai lu où que ce soit, ne propose un seul FAIT qui adresse concrètement les pensées, les paroles ou les actes du présent Dalaï Lama !

Mais probablement que mon propos est inacceptable. Si vous fouillez dans mon entourage passé, vous allez, j'en suis sûr, trouver un être détestable puisque là est votre seule argumentaire et votre seule aptitude à raisonner ! Essayez mon prof de gym en CE1...