lundi 23 juin 2008

Solution Finale : le débat relancé



Il y a de l’eau dans le gaz au camp de la mort de Vincennes, le « CRACRA », comme l’appellent affectueusement les membres du personnel nettoyant. Des pompiers seraient intervenus dimanche 22 juin lors d’une crémation d’une centaine de sans-papiers (de 7 à 8 tonnes selon la préfecture), faisant capoter la dernière étape de l’opération « France propre » entamée par Brice Hortefeux, qui est un petit peu à Nicolas Sarkozy ce que Goebbels était au chancelier allemand de 1933.

Les associations humanitaro-gauchistes (RESF, Cimade) sont immédiatement soupçonnées d’avoir appelé les pompiers, car c’est à elles que le crime profite politiquement en premier lieu.

L’idée partait pourtant d’une bonne intention de la part du Ministère de l'Immigration, celle de « nettoyer » le visage de la France de toutes ces petites impuretés qui peuvent provoquer une infection des pores, et ce serait alors la porte ouverte à tous les virus qui viennent de l’étranger (grippe aviaire, sida, ralentissement de la croissance, inflation…).

Les Français sont en train de se faire inoculer profond


Mais l’opération ne s’est pas déroulée comme prévue à cause de l'intervention des pompiers. Dans l’affolement général, l’Unité Cynophile de la Police, dépêchée sur place pour pallier l'incompatibilité du TASER avec les lances à incendie, ont bien failli perdre l’un de leurs meilleurs éléments (voir en ligne le récit du policier), le courageux « Titou », dont on ne compte plus les décorations pour services rendus à la Nation. Et c’est finalement au péril de leur vie que les membres des forces de l’ordre ont pu sauver des flammes leur mascotte.

Le fidèle Titou a bien failli y rester


Bien loin du terrain, la polémique enfle. Déjà on entend ruminer les groins droits-de-l’hommistes qui font feu de tout bois pour racoler l’électeur. Selon une source proche, le Parti Socialiste menacerait de lancer une pétition en ligne, voire même de boycotter la prochaine loi sur l’immigration (il n’y en a pas encore eu en 2008).

Le message est pourtant simple : « Ce n’est pas parce que Goebbels dit qu’une étoile est jaune que l’on doit dire qu’elle est bleue ».

Et si l'on veut continuer à améliorer les chiffres de l'Immigration qui pour l'instant sont très encourageants : 8% de clandestins en moins en un an, se félicite le Ministre, il va bien falloir poursuivre l'effort national.

A l'époque de la deuxième guerre mondiale, l'industrie de l'aviation n'était pas aussi développée qu'aujourd'hui


Alors, solution finale, pour ou contre ? Les experts sont partagés, et ne pas en parler constituerait bien entendu la pire des solutions. « On ne peut pas rester les bras ballants sans rien faire », nous répète souvent notre Président. Pour l’instant, la situation reste au statu quo, mais la petite flamme bleu blanc rouge de l’espoir ne s’est pas encore éteinte.

7 commentaires:

raja a dit…

article grandiose, c'est toujours un régal que de lire ces billets, je me suis permise de le relayer sur notre forum...:-)
http://sarkostique.xooit.fr/t9573-CRA-de-vincennes-CRAMe.htm#p162675

emcee a dit…

Je suis d'accord. Excellent article, comme d'hab.
"ce n'est pas parce qu'une étoile est jaune qu'il faut dire qu'elle est bleue". Magnifique formule.
Mais je t'en veux: d'habitude, tu me fais rigoler. Aujourd'hui, tu m'as fait pleurer.

Jean-Pierre Martin a dit…

@raja : linkez-moi, c'est un plaisir.

@emcee : je parie que c'est la photo du chien Titou qui t'a fait craquer

emcee a dit…

Bin, oui, pauvre bête! pourquoi, y avait d'autres trucs tristes à pleurer, sinon? j'ai pas trouvé. J'ai eu beau relire ...
Pauvre toutou jeté dans les flammes pour sauver des gens qui devraient même pas être chez nous et qui sont nourrilogés à mes frais du contribuable.
Si c'est pas honteux, ça.
quelle époque!
Ah, ça va mieux, je sens que je reprends du poil de la bête, moi.
Vous en voulez?

Sangaku a dit…

Je ne suis pas pour l'élimination.
Ces gens là nous rendent quand même de menu services.
Non, le vrai problème, c'est que c'est gens là risque de rester de surtout de faire venir leur famille ou bien pire, de copuler avec nos jeunes femmes !

il y a donc deux solutions de bons sens : l'émasculation à court terme et la venue d'immigrés exclusivement gay à long terme car ces derniers sont bannis dans leur pays d'origine (donc pas de venue de la famille) et pas de procréation avec nos enfants !

C'est simple et c'est de bon sens.
Rejoignez le mouvement
http://desirderevanche.blogspot.com

(je me suis permis aussi de vous linker)

bien à vous

Jean pierre Pornaud

vieil anar a dit…

Et ben, on s'emmerde pas dans les centres de rétention, on joue les flambeurs, on se croie à Las Vegas!

Gaffe, le "obersturmführer", s'appelle Hortefeu, c'est de l'"inzidazion au grime"...!

lo sampolhaire a dit…

Vous avez vu toutes ces fumées noires avec lesquelles ces érangers souillent le beau ciel de France !
Si il ne veulent pas respecter les courageux engagements du Grenelle, qu'ils rentrent chez eux !