dimanche 22 juin 2008

Terrible agression raciste à Paris : la France reste pudique

Cette fois, pas question de se couvrir de ridicule. Après l’affaire du RER D et l’agression bidon de la jeune juive, cette fois-ci la prudence semble être le mot d’ordre.


La réalité des RER est un tabou qu'il faut briser : il y a encore des jeunes qui mettent leurs pieds sur les sièges


En effet, l’annonce de cet acte de racisme n’a toujours pas été relayée par l’AFP, Le Monde, Libération, Le Figaro, Le Nouvel Obs, Le Point, LCI. Aucun message de fermeté de Rachida Dati la Ministre de la Justice, aucun appel au lynchage collectif, à la résistance anti-islam n’a filtré des hautes instances françaises, ni de la part du Bureau National de Vigilance Contre l'Antisémitisme (BNVCA) ou encore du CRIF. Bertrand Delanoë, en tant que maire de Paris, a également fait preuve d'une grande pudeur face à cette tragédie.

Pour sa part, la Ministre de l’Intérieur, des Manèges et des Déjections Canines n’est pas montée au créneau, alors qu’il y avait pourtant matière à récupération politique, en cette période de disette de popularité.

La Loi Alliot-Marie de 2007 est l'un des points-clés de la politique intérieure du quinquennat Sarkozy

Nicolas Sarkozy a jugé bon de ne pas intervenir publiquement, sans doute pour éviter les stigmatisations et amalgames qui vont bon train dans ce genre d’affaire, et faisant preuve du professionnalisme dont il est coutumier, puisque l’enquête n’a pas encore abouti.

Le Président expliquant le problème de l'intégration à Madame Chabot qui n'a pas l'air de comprendre grand-chose à la politique


C’est donc tout naturel qu’aucun suspect n’a été mis en garde vue, la police se gardant bien de risquer la moindre bavure.

Pourtant, le technicien du Centre International de Culture Populaire (CICP, qui héberge le siège de l’Association France-Palestine) a tout de même reçu un arrêt de travail de neuf jours. Les vingt-cinq voyous personnes casquées étaient munies de matraques et de gaz lacrymogènes. Mais rien ne dit que ce n’est pas le militant pro-palestinien qui les aurait provoqué. Rappelons-nous l’affaire des jeunes qui avaient agressé des policiers armés qui buvaient tranquillement un coup

Alors, attendons les résultats de l’enquête qui déterminera exactement les circonstances de cet évènement tragique, qui s’est déroulé à quelques heures à peine de la visite en Israël de Nicolas Sarkozy. Mais soyons tranquille, nul doute qu’il saura, comme à son habitude, tirer la leçon politique de cette tragédie et envoyer un message de fermeté à tous ceux qui commettent ces actes de barbarie, d’antisémitisme (et toutes les autres formes de machin truc à la con bla bla …)

Dis donc, ma couille, t'aurais pas pris un peu du bide, toi, depuis l'autre fois ?


Et sinon, en bref, le reste de l’actualité :
- Foot : La Russie l’emporte face aux Pays-Bas
- Sécurité intérieure : un chien a mordu une vieille dame à Bagneux
- Faits Divers : Un Tunisien est mort en centre de rétention à Vincennes
- Tirage du loto : le numéro complémentaire est le 25

7 commentaires:

Léo a dit…

A six numéros près j'avais le jackpot, c'est vraiment trop bête.

Jean-Pierre Martin a dit…

Concentre-toi sur ce que tu coches, aussi. Sinon comment veux-tu devenir un winner !

piedo a dit…

Ouais, bah si il faut se fader toute une page d'infos à la con sur du racisme ou je ne sais quoi avant d'accéder à l'essentiel, bah, merde.

J'ai joué au loto sportif, moi.

Jean-Pierre Martin a dit…

Oui, bon, c'est normal de racoler un peu en première page, hein, tout le monde le fait.

emcee a dit…

Ouais, bon, des Mouloud, y en a à toutes les pages de mon journal, je vais pas, en plus, retrouver leur trombine à la une.
Place aux autres.
Aux Italiennes, par ex.
Et le 4, il y est? Moi, j'ai coché que celui-là. J'ai peut-être bon.

Jean-Pierre Martin a dit…

Bon allez, comme ça ce sera fait :

Tirages n°50 du 21 juin 2008 :

1er tirage
12 14 17 28 29 41 25

2ème tirage
2 10 19 22 30 37 44

JOKER+®
9 995 511

Patrick a dit…

Bon, bin, j'ai encore pas le complémentaire. Crootte !

Sinon, tu lis tes mails, des fois, jean-Pierre ;o)