jeudi 5 juin 2008

2048

Dis donc Papy, c’est bien en 2008 que le Maréchal Sarkozy a pris le pouvoir ?

Euh, c’est plus compliqué que ça. C’est effectivement en 2008 qu’il s’est octroyé les pleins pouvoirs et a dissous la république pour recréer l’Etat Français, avant de s’auto-désigner Maréchal en 2009. Mais il était déjà au pouvoir, élu démocratiquement en 2007.



Comment il a fait pour s’octroyer les pleins pouvoirs sans que personne ne gueule ?

Oh y’a bien eu quelques réactions mais le contexte était particulier. Tout est allé très vite après l’entrée en guerre des Etats-Unis contre l’Iran. L’empereur Bush, qui à l’époque finissait son mandat de président des Etats-Unis, a, on le sait maintenant, inventé de toutes pièces une menace nucléaire de l’Iran pour entrer en guerre. Parallèlement la CIA organisait de faux attentats sur le sol américain et en Europe pour se rallier l'opinion publique. Le président Américain profita alors d’un décret pour stopper le processus démocratique aux Etats-Unis (où un noir s’apprêtait à se faire élire), décréter l’état d’urgence, et instaurer un règne qui devait durer jusqu'à sa mort. En France, les différents attentats perpétrés par la DST avec le soutien de la CIA ont été attribués à des mouvances islamiques diverses. Des comités fascistes se sont formés pour répliquer par la force et faire régner l’ordre comme ils disaient. Des centaines de musulmans ont été tués sauvagement.
Face à ces troubles, Sarkozy a décrété lui aussi l'état d'urgence et s’est octroyé les pleins pouvoirs. Soutenu par l’ensemble de la classe politique. La France est ensuite entrée en guerre aux cotés des Etats-Unis dans une sorte de coalition néo-fasciste (avec l'Italie notamment) pour mettre au pas la république islamique iranienne. Tout le monde pensait alors que l’Iran avait la bombe atomique et qu’ils allaient l’utiliser contre l’occident. En réalité ils n’avaient rien, et l’Iran et son pétrole sont passés sous protectorat américain.
La guerre s’est arrêtée, mais la démocratie n’est jamais revenue. Le niveau d'alerte aux attentats est resté à son niveau le plus élevé de sorte que le processus démocratique normal n'a jamais été restauré.






Mais comment un fou pareil est arrivé au pouvoir démocratiquement ?

Disons qu’à l’époque il contrôlait tous les médias. La propagande médiatique a été telle que les gens ont fini par adhérer.

Et il a profité de ses pleins pouvoirs pour briser les libertés individuelles et casser le système social..

Euh non ça en fait, il l’a fait avant…On était encore en démocratie quand il a supprimé la durée légale du travail, vidé de son contenu le code du travail, supprimé la sécu, les retraites, le droit de grève, imposé les nanotechnologies, les OGM, le travail obligatoire, le traité constitutionnel européen …tout en menant une politique fiscale favorable aux riches, en affichant sa vie de milliardaire…on vivait une drôle d’époque tu sais…



Par contre la traque des étrangers, leur enfermement dans des camps ça a commencé avec la guerre ?

Non plus…pour se faire élire, Sarkozy avait mené campagne sur le thème des étrangers qui prennent notre boulot, volent nos enfants, profitent de nos prestations sociales. Donc dès son élection, il a commencé une sorte de grande chasse à l’homme avec comme objectif 25 000 arrestations et déportations par an.


Mais c’est monstrueux..et personne ne réagissait ?

L’opposition parlementaire, le PS était surtout occupé à se trouver un chef pour une élection qui n’a jamais eu lieu. Et puis sur le fond, ils adhéraient aux grands principes. On peut pas vraiment parler d’une opposition.
Quant au front syndical, il n'était pas vraiment uni. Certains se prostituaient avec le patronat, d'autres appelaient à plus de radicalité. Tous pensaient avant tout à leur survie, vu le peu d'adhérents qu'ils regroupaient.

Et toi, tu faisais quoi ?

Attends, qu’est ce que tu crois ? J’ai participé à quelques manifs….et puis je n'ai pas voté Sarkozy…



Mais au moment du coup d'état, tu t'es révolté?

On ne pouvait pas vraiment tu sais, ils enfermaient les opposants, les abattaient comme traîtres à la patrie. Tout n’est pas si simple. J’avais une famille à nourrir. Et c’était la guerre.

Mais les exactions ont commencé avant. Tu vivais bien en démocratie, quand ils ont raflé les étrangers, dépouillé les pauvres, brisé la solidarité sociale ???

Je sais, ça peut paraître hallucinant, mais je crois qu’on avait fini par s’habituer. On s’indignait entre amis mais ça n’allait jamais plus loin. J'ai le souvenir d'une grande léthargie, d'une société hypnotisée, paralysée.
Ah mais attends si, je me souviens qu'on tenait un blog avec des copains où on dénonçait vachement…j’aime autant te dire qu’on tapait fort, on n’avait pas notre langue dans notre poche…

Oui mais concrètement…comment t’as fait pour vivre en voyant le fascisme s’installer ? comment t’as supporté de vivre dans un pays où on traquait les étrangers ? comment ta conscience a supporté tout ça ?

Pfffff…..C’est la lâcheté mon petit. On se dit que tout seul on ne peut rien faire. Que c’est tous des pourris, et en réalité c’est juste un prétexte pour justifier sa propre lâcheté. Les manifs ça sert à rien alors on y va plus. La grève y’en a trop, les gens se lassent, alors on la fait plus. Les partis politiques on peut rien attendre d’eux. Ils ne pensent qu’à leurs intérêts et à leur pouvoir. Autant d’excuses débiles qui justifient ton inaction.

La vérité c’est que j’étais un lâche. Avec le recul, on se dit qu’il aurait mieux valu mourir les armes à la main plutôt que de subir autant d’humiliations et d’assassinats chez nos amis. Qu’il aurait mieux valu réagir dès le début, quand il était encore temps, quand l’armée n’occupait pas encore les rues.
Mais j’étais lâche, et je crois que ma génération entière était lâche et individualiste.

C’est bien à cause de nous mon petit, que tu ne connaîtras jamais la sécurité sociale, la retraite, la démocratie.

Je suis désolé.



Mais bon pour te consoler, en 2008 on a peut-être perdu la démocratie, mais on a gagné l'Euro de football. Et là je peux te garantir que les gens se sont mobilisés et sont descendus dans la rue.
Je t'ai raconté l'exploit de Thierry Henry en finale?

Salaud de vieux !

18 commentaires:

Gontrand de Trélas a dit…

Si les dieux du football pouvaient t'entendre...

kairel a dit…

C est honteux ce que vous dîtes vraiment je n en reviens pas , faire croire que la france à gagnée L euro 2008 je prefere encore aller travailler....

Jean-Pierre Martin a dit…

Oui là tout de même, je vous trouve un peu optimiste, mon cher Bernard.

cultive ton jardin a dit…

C'est honteux de nous tromper comme ça, moi je viens ici pour rigoler. Pas pour voir des films d'épouvante!

emcee a dit…

P'tin! Ce blog devrait être classé dans les oeuvres incontournables de salubrité publique et sa lecture imposée dans toutes les écoles, les gares, les ... commissariats et les gendarmeries.
Ca m'a remonté le moral, tiens! (euh, maintenant que j'y pense, je ne suis pas sûre d'avoir tout compris).
Quand on lit ce qu'on lit sur le ouèbe en ce moment (et je ne parle même pas des blogs de droite, PS compris), y a de quoi avoir le moral attaqué.
Alors, un petit coup de bonne gauche d'antan, ça fait du bien de temps en temps.
NB: Et pourquoi ce serait pas un blanc qui marquerait le but décisif?
Ah, oui, c'est vrai! Suis-je bête!
Alain me dit ça tout le temps: t'écoutes pas quand je parle!
Possible, finalement.

Christine a dit…

Mais c'est quoi cette navrante tentative de culpabiliser le lecteur (voire la lectrice) ?

Dès que la guerre à l'Iran est déclarée, je prends les armes. En attendant, je vais mettre en ligne une pétition pour qu'on empêche ça.

Jean-Pierre Martin a dit…

@cultive ton jardin : ne me dis pas que tu supportes l'Italie quand même...

@emcee : je propose la candidature de Mr Bernard à l'Académie Française

@christine : je parie que t'es pas cap (pour la pétition en ligne)

emcee a dit…

@ JPM: j'ai dit "blog". Donc, tout le monde à l'Académie! Pas de quartier. Ca nous changera des barbons qui digèrent de leur repas chez sLipp.
En revanche, je ne suis pas sûre que ce soit l'endroit dont vous rêvez.
Faut voir les avantages.

Jean-Pierre Martin a dit…

Y paraît que ça aide pas mal pour les gonzesses...

emcee a dit…

Ah, dans ce cas ... Total respect!
Il y a aussi pour ça, marquer le but décisif pour la France. Mais ça, je ne pense pas que ce soit accessible au commun des (Im)mortels.

ti_cyrano a dit…

C'est honteux Môssieu ! Scandaleux ! Il y a des choses avec lesquelles on ne plaisante pas. Le football c'est sacré. Dans la déliquescence morale post-soixante-huitarde qui est la notre, il convient de préserver les valeurs essentielles de la civilisation et de leur redonner tout leur sens.

C'est d'ailleurs avec bonheur que j'échangerai la Gueuse contre la victoire de notre pays et le retour à l'ordre.

Mais le prestige et le rayonnement de la Patrie, vous vous en foutez Môssieu, préférant vous complaire dans l'assistanat.

Je ne vous salue pas.

Ludivine van de Spock a dit…

Oh mais c'est excellent cet article, drôle et sérieux à la fois, félicitations ! Et ya des rigolos deuxième degré qui commentent en plus :-) Et comme vous semblez avoir un problème avec l'actuel président, Ludivine vous invite à aller voir son clip pas vraiment sarkompatible au lien suivant si vous m'autorisez un zeste d'égocentrisme : http://www.dailymotion.com/video/x5oj0f_ludie-girl-barbie-girl_fun

Ciao Ciao

cultive ton jardin a dit…

Si je "supporte" l'Italie?

Celle de Dino Risi (paix à son âme) un de mes initiateurs à l'humour féroce et politiquement incorrect?

Celle de Dario Fo, qui se fit traiter de bouffon par le pape et lui fit cette fière réponse "souviens-toi, pape, des bouffons que tu as fait pendre!"

Oui, cette Italie là, je soutiens!

Yen a une autre? Celle-là, je supporte pas!

Anonyme a dit…

J'ai eu peur c'est de la science fiction parce que ce que tu décris est totalement surréaliste, plus de sécu ? n'importe quoi ! des médias aux ordres ? Où tu vois ça toi ? Dans ton cerveau malade ! On m'aurait menti ? :-D

Ga(i)elle a dit…

Hé, je voulais pas être anonyme non plus, quand même ! Faut pas pousser...

Ga(i)elle a dit…

Ouhla c'est le bean's. Mon commentaire anonyme n'est en fait pas passé, c'est pas moi celui du dessus. Moi je disais juste que "tout ça, ça fait kro peur, j'arrête de lire. Et de manifester. Et de penser aussi, tiens."

Jean-Pierre Martin a dit…

On s'absente 5 minutes et c'est déjà le bordel. Bravo Ga(i)elle.

Je dois te prévenir : si tu veux mettre des commentaires ici, mieux vaut faire un "copier" d'abord au cas où ça passe pas.

Et alors le truc marrant, c'est que au moment où je poste ce comm, ça foire et j'ai dû le retaper.

emcee a dit…

Le papy, il a perdu la mémoire. Ou alors, il veut embellir quelque peu l'Histoire.
La France n'avait PAS gagné l'euro en 2008. Encore à cause des macaroni, qui cette fois-là, n'avaient pas fait dans l'élégance en attendant la finale pour "nous" donner le coup de grâce, mais qui nous ont ratatinés dès le premier tour.
Effet Berlusconi, qui venait d'être ré-élu (et, je te le rappelle qui a, 10 ans plus tard cédé la place à son petit-fils, Silvio III, qu'il avait désigné comme héritier de la présidence à vie) ?
En tous cas, ce fut la goutte qui fit déborder le vase. La France entière s'est déversée dans les rues réclamant qu'on rejoue l'Euro pour ne pas rester sur une défaite et que ce n'étaient pas 11 individus qui allaient faire la loi en lieu et place de toutes les autres équipes.
Le président, réfugié à l'Elysée, protégé par toutes les compagnies CRS, avait fait envoyer l'armée, alors bien moins sollicitée à l'extérieur et encore bien équipée. Et ce fut le massacre de la St Léonce, de triste mémoire.

Il faudrait voir à ne pas massacrer l'Histoire non plus, papy!