lundi 8 septembre 2008

Un Juif accusé de corruption : nouvel acte antisémite ?

L'islamo-gauchisme a fait une nouvelle victime


Le maire libéral-socialiste de Paris, Bertrand Delanoë, a condamné dimanche, dans un communiqué, une "agression à caractère manifestement antisémite" et demandé "que les auteurs de ces actes inqualifiables soient appréhendés dans les meilleurs délais et sanctionnés à la mesure d'agissements qui sont aux antipodes des valeurs de Paris". La ministre de l'intérieur, Michèle Alliot-Marie (UMP), a également condamné "avec la plus grande fermeté les violences antisémites perpétrées".

Mis à part ces deux débordements dans le feu de l'émotion sans doute, c'est avec une grande retenue et une certaine pudeur que les politiques et les medias dominants évoquent de nouveaux cas d'antisémitisme survenus. Alors que, pendant l'affaire du RER D, pas un n'avait manqué de foncer tête baissée dans le piège tendu par le complot africano-maghrébin, cette fois-ci en revanche, Libération, Le Monde, Le Figaro, Le Point, Le Nouvel Observateur, l'Express, Le Parisien, 20 Minutes (à ne pas confondre avec Minute) et Rue89 restent prudents et ont mis un point d'honneur à ajouter un point d'interrogation à leurs allégations concernant les "évènements" de la rue Petit. Un autre petit truc de journaliste qui permet de devancer les résultats de l'enquête sans risquer un procès : on ne dit plus "agression antisémite", on dit "agression de juifs", une nuance qui permet au lecteur de faire l'amalgame lui-même.

Preuve que les temps changent : lors de l'affaire Siné, Laurent Joffrin s'est même abstenu de démontrer la supériorité de la "race juive", ce qui aurait légitimement contrebalancé l'agression du dessinateur soixante-huitard, corrigeant même son texte pour le rendre plus centriste.

Laurent Joffrin est content


Pourtant aujourd'hui, un nouveau cas "manifeste" est survenu : le Premier Ministre israëlien lui-même, Ehud Olmert, est accusé de corruption par la police. Or tout le monde sait qu'Ehud Omert est un Juif visible, c'est donc une agression antisémite manifeste ?(*) On pense immédiatement à une infiltration palestinienne ou pire, iranienne ?(*) de la police israëlienne, mais ceci est à mettre au conditionnel, et avec un point d'interrogation à la fin.

Je sais, cela fait bien peu à dire sur le sujet, mais l'essentiel est que vous ayiez lu mon Editorial.

(*) selon la loi, le point d'interrogation est de rigueur lorsque l'on avance un fait qui n'est absolument pas prouvé, mais qui fait vendre beaucoup de papier

3 commentaires:

Tahar, coeur de lyon a dit…

J'espère que tu as un bon avocat. 'lol'

Ce que je trouve exaspérant , c'est l"chelle des valeurs concernant les agressionss qui pour moi sont toutes aussi pitoyables lus unes que les autres quels que soient les agressés et agresseurs.
Voir des ministres ou le maire de Paris s'offusquer quand il y a des délits mineurs qui concernent des Français de confession juive et ignorer dans le même temps des dizaines d'autres toutes aussi graves si ce n'est plus quand elles concernent des non porteurs de kippa me pose un problème de conscience comme dirait miss NPNS

Christine a dit…

T'as confondu, c'est une photo du "ravi de la crèche", tssss

Anonyme a dit…

Bonjour,
"on ne dit plus "agression antisémite", on dit "agression de juifs", une nuance qui permet au lecteur de faire l'amalgame lui-même."
Merci pour cet éclaircissement, ça n'a l'air de rien dit comme ça avec des guillemets mais le problème des guillemets est qu'on ne les entend pas de vive voix.
De plus cela laisse supposer qu'il faille, dans les mots,"séparer le bon grain de l'ivraie.".
Je me réjouis que les juifs soient de retour, puisque, à mon avis, il étaient très mal défendu ces dernières années.

Mais, retour de bâton oblige, on ne se joue pas des mots impunément, cette prudence sectorise le fait divers.
On aimerais, enfin je le suppose, que tous les autres, les pas juif, soient traités à la même enseigne.

I.e. que cela reste une agression; Tout simplement.

En tout cas merci d'autoriser un commentaire anonyme, cela devient rare sur ce média.