jeudi 29 mai 2008

Népotisme

Ce n'est pas notre habitude dans le blog à Jean-Pierre de faire de la réclame si ce n'est pour vanter les mérites de notre Président, mais là c'est différent c'est une main tendue vers un jeune auteur qui va là où personne ne l'attend, n'hésite pas à prendre des risques et en tout premier lieu celui de ne pas être lu.
Spécialisé dans les biographies d'artistes, il aurait pu surfer sur la vague du 6 mai 2007 et proposer une biographie mise à jour de Mireille Mathieu, plancher sur Michel Polnareff ou ausculter Carla Bruni.

Mais rien de tout ça, il a préféré se pencher sur le destin brisé d'artistes incompris ou méconnus. Son premier ouvrage retraçant le parcours artistique de Nino Ferrer, est paru en 2007 (1), un an avant la date anniversaire des 10 ans de sa disparition, une belle erreur marketing! Et puis le cœur de cible n'est pas assez large: seuls les vrais amateurs du musicien et ils ne sont pas nombreux savent qu'il était beaucoup plus qu'un fantaisiste, les autres ne s'intéressent pas à Nino. Résultat une courbe des ventes en deçà des objectifs.

En 2008 il récidive puisque est paru ces jours ci, Nick Drake : l'abécédaire (2), aux éditions Bord de l'eau.


Pour la majorité d'incultes qui comme moi ne connaitrait pas ce chanteur, qu'ils se rassurent c'est normal, il ne fait plus de disques depuis 1974 date de sa mort à 26 ans et n'a pas obtenu de réel succès de son vivant. Il s'agit là de la première publication consacrée au chanteur écrite en français, avouez qu'il serait dommage de ne pas en profiter. Si vous étiez déjà familier de Nick Drake nul doute que cet abécédaire va vous intéresser, sinon c’est l’occasion de découvrir cet artiste avec possibilité par la suite de prendre de haut ses interlocuteurs: “ Quoi! tu ne connais pas Nick Drake?! C’est vrai qu’il est pas très connu par les profanes mais c’est un vrai genie, passe à la maison je te ferai découvrir”.

C’est aussi le moyen d’encourager l’auteur Henry Chartier à poursuivre dans son exploration de la trajectoire des chanteurs au destin tragique.


(1) Nino Ferrer, C'est irréparable, éditions Bord de l'eau, 2007
(2) Disponible dans toutes les bonnes librairies.

7 commentaires:

Monsieur Bernard a dit…

Quel scandale! Que ce blog cède au copinage est une vive déception. Surtout pour promouvoir des artistes obscurs qui écrivent sur des poètes maudits! Pourquoi pas un recueil de poèmes pendant qu'on y est!

Je retourne à ma lecture du dernier Eric Zemmour!

Anonyme a dit…

Visiblement pour l'auteur : un bon chanteur est un chanteur mort comme disait John Wayne

Jean-Pierre Martin a dit…

Franchement, ça donne pas envie...

Jean-Pierre Martin a dit…

Mais non je déconne, moi qui l'ai lu je l'ai trouvé très émouvant, précis et qui restitue parfaitement l'esprit de ses trois albums d'anthologie.

Anonyme a dit…

Je cours me le procurer

Karl H. a dit…

Quand Henri Chartier écrira-t-il son autobiographie ?

Jean-Pierre Martin a dit…

Après sa mort, je pense.