lundi 26 mai 2008

Cessons d’humilier les forces de l’ordre…

Alors que la Gendarmerie Française a réussi l’un de ses plus beaux coups depuis la grotte d’Ouvéa, elle a reçu pour tout remerciement un camouflet de la part de la justice de la République.

Rapide retour sur les faits. A Draguignan, jeudi soir, interrogé dans le cadre d’une affaire de vol et de séquestration, Joseph Guerdner tente de s’enfuir de la gendarmerie. N’écoutant que son courage, un gendarme l’abat de 7 balles dont 3 touchent au but. Ce valeureux gendarme était bien évidemment en état de légitime défense. Car même si le militaire n’était pas en danger immédiat, laisser s’enfuir un « membre de la communauté des gens du voyage » c’est mettre la société en péril. Ce gendarme a donc protégé la société. Nos enfants et nos femmes.

Les gendarmes de Draguignan suivent régulièrement des cours de déontologie

Car cette affaire va plus loin que les accusations fallacieuses de bavure. L’action du gendarme de Draguignan s’inscrit directement dans la politique de civilisation du président Sarkozy. Après les noirs, les arabes, les chômeurs, il fallait frapper un coup fort sur les manouches. Pour bien faire comprendre aux Français qu’ils étaient à nouveau chez eux.

Les camps de manouches : des territoires à reconquérir par l'état de droit

Mais tous ces efforts pour rétablir l’ordre ont été annihilés ce matin par la Justice Française. Alors que tout le monde s’attendait à une mise en examen dudit gendarme pour homicide volontaire (c’est bien la moindre des choses, 7 balles quand même), les 2 juges d’instruction ont choisi ostensiblement de nier la réalité des faits et le courage de ce gendarme exemplaire.

Il a été mis en examen pour « coups ayant entraîné la mort sans intention de la donner ».

Une véritable humiliation !

3 commentaires:

emcee a dit…

Bon, je viens poster ici, les autres billets étant pris d'assaut - et pour cause.
J'étais inspirée hier pour dire qqchose (ô très modeste, certes) et puis, pfffff! ça s'est envolé. Faut dire qu'entre-temps je suis allée faire un tour chez winner, et pour finir, c'était le brain drain.
A part ça, je prends mon plus beau clavier pour vous (pluriel, puisqu'il y a) féliciter (allez, je me lâche) de votre blog et des billets pertinents et humoristiques que vous y publiez.
Voyez donc ce à quoi j'en suis réduite quand je suis à court d'imagination. Vite un cerveau!

Cela dit, les gens du voyage, on se demande pourquoi ils vont à Draguignan, où les sédentaires "actifs" se répartissent entre militaires et gendarmes, alors qu'ils seraient bien mieux sur la côte à contempler la mer et à faire des pâtés de sable sur le seuil de leur caravane ou à côté de la mercédès.
Si c'est pas se chercher des histoires pour rien, ça? Et après on finit avec 7 balles dans le corps.
Et encore, il peut s'estimer heureux, le gars: le collègue, lui, il n'a pas tiré, apparemment. Il aurait pu finir encore plus mal en point.
Ou un des deux pandores aurait pu être blessé. Un coup c'est si vite parti.

Jean-Pierre Martin a dit…

salut emcee, merci pour ton message, continue toi aussi à nous enduire du produit de tes recherches encyclopédiques (ce blog est garanti contrepéterie-safe), ton blog est une mine d'informations.
A+

emcee a dit…

Gracias.
Pour les contrepèteries, c'est un peu dommage, tout de même. Mais à part arriver à pied par la Chine, je ne suis pas pas terriblement folle de cette messe.