mardi 18 novembre 2008

Nos balles, c'est nos idées

UMP : tout est possible. Vraiment tout.


"Il n’arrêtait pas de la taper ,de lui donner des coups de poing. Il voulait la ramener dans l’appartement mais elle résistait en s’accrochant à la rampe. Avec d’autres voisins,on lui a crié d’arrêter mais c’est comme s’il n’entendait rien. Finalement il a réussi à la tirer dans le salon et on a entendu un bruit de verre brisé. [..] Il l’a légèrement soulevée avant de mettre son arme au niveau de sa tête et de tirer. Elle s’est effondrée sur le coup. Il l’a regardée puis, immédiatement est venu placer le canon du pistolet sur sa tempe. Il a reculé vers l’appartement et on a entendu une seconde détonation."

A l'annonce de cette nouvelle, l'Assemblée Nationale a observé une minute de silence en mémoire du député, ainsi qu'en l'honneur de tous les hommes qui se font emmerder par leur bonne femme. A ce stade, les enquêteurs n'ont pas encore pu déterminer si l'ex-maîtresse du député le méritait vraiment ou si son comportement était disproportionné, mais déjà les déclarations vont bon train.

Ainsi, le porte-parole de l'UMP Frédéric Lefebvre a tenu à rappeler les valeurs de sa famille politique :

"Nos balles, c'est nos idées"

Un slogan qui fait mouche à l'heure où les anarcho-autonomes souhaitent récupérer le symbole de la révolution insufflée par Nicolas Sarkozy en 2007.



Tu vois ce que tu me fais faire ?? Hein ?


Mais ce soir, nos pensées vont d'abord à tous ces ex-maires UMP qui, en 2008, ont perdu leur mairie face à un socialiste. Toute la rédaction s'associe pleinement à leur douleur, en souhaitant que la tentation du suicide post-électoral ne se propage pas parmi les rangs des ex-maires de l'UMP.

Oh, et puis après tout.

22 commentaires:

Christine a dit…

C'est une photo de famille ?

sKaLpA a dit…

C'est ça la parité,non?
Une femme de tuée, un homme de tué!
œil pour dent, dent pour œil!
Et les terroristes sont en prison, dormez, moutons, mais ne bêlez pas!


ps:
Merci pour ce petit moment drolatique!
Jean-Pierre Martin, un blog qui fait du bien!

Anonyme a dit…

j'apprécie ce billet d'humeur, face à tant de cynisme - et de toupet! - qu'ont eu nos (?) députés en faisant une minute de silence.
des fois j'ai l'impression d'avaler des couleuvres !
Merci de me faire sentir un peu moins seule !

crybabycry

Jahl Ucyne a dit…

Anatasie me répétait souvent:

"Il ne faut pas laisser les députés dépités jouer avec:
a) les femmes,
b) les armes à feux,
c) les anti-dépresseurs,
d) les lois"

Au Palais-Bourbon, la cellule psychologique de soutien, réactivée pendant une minute a aussitôt mis en garde les rescapés sur les dangers d'abus de pouvoir (nuit à la santé)...Le groupe "ultra-gauche" en a profité pour passer à l'Hyper...

ko a dit…

"tu vois ce que tu me fais faire ?"...

Glaçant. Le pouvoir de ces femelles qui réussissent à pousser à bout un honnête homme qui avait mis toute sa vie au service de ses concitoyens ! Femme impure, l'Eglise le disait bien et elle avait raison.

celeste a dit…

Je suis partagée entre le rire et l'envie de vomir, la douleur.

"tu vois ce que tu me fais faire ?"...
c'est exactement ça, culpabiliser la victime...et le pire, c'est ça marche auprès des cons et ils sont nombreux.

showshoes a dit…

J'adore ce blog que je viens seulement de découvrir grâce à Boebis.
Je pense que Nicolas devrait immédiatement réagir à cette triste nouvelle d'un député UMP qui se tire une balle dans la tête et faire voter une loi contre le suicide des membres de son parti.

yelrah a dit…

Je serai plutôt pour les inscrirent en masse à l'ordre du temple solaire...

Swâmi Petaramesh a dit…

Je trouve l'insinuation sans preuve aucune que la réaction du député ait pu être « disproportionnée » à la limite extrême de la calomnie envers un homme qui n'est hélas plus en mesure de se défendre.
Qu'un homme de sa qualité, député, voteur de nos lois, médecin, ex-maire de sa commune et membre de la très honorable UMP de notre bon roy ait pu se laisser aller à une réaction « disproportionnée » est simplement inconcevable.
C'est que sa bonne femme devait vraiment le faire chier, je ne vois que ça.

Constantin a dit…

Comme le disait un célèbre dessinateur converti au delanoïsme : "que celui qui n'a jamais enfoncé un tisonnier dans l'oeil d'un gosse énervant jette la première pierre !"
Hein messieurs les beaux penseurs droits de l'hommiste qui dînent en ville !

Hub a dit…

Sarkozy l'avait dit lors de sa campagne électorale : ensemble tout est possible. Vraiment tout.

Hub a dit…

Tu vois ce que tu me fais faire !

Il faudrait aussi que les électeurs mauvais Français qui n'ont pas voté correctement réalisent la portée de leur geste insensé. Quand ce gouvernement de civils mous va-t-il enfin prendre les mesures qui s'imposent et les traduire collectivement en cour martiale ? Pour ces mauvais Français, quatre murs, c'est encore trois de trop.

Général de réserve Sévère-Maisjuste

Anonyme a dit…

Franchement? C'est juste énorme.
Explosé de rire quand j'ai vu le lien entre Frédéric Lefebvre et Jean-Marie Demange!
"Nos balles, c'est nos idées"... tragiquement hilarant.
Continuez comme ca M.Martin!

Anonyme a dit…

"A ce stade, les enquêteurs n'ont pas encore pu déterminer si l'ex-maîtresse du député le méritait vraiment"

Elle a sifflé la Marseillaise, a-t-on appris de source judiciaire. Un geste insupportable. :-D

vieil anar a dit…

Y'a de l'abus, deux billets consécutifs sur le geste malheureux d'un ex-élu de la république, même UMP....ce sont aussi et avant tout, des hommes, que diable! Pas de quoi fouetter un chat!, d'autant plus que dans un grand élan de justice, Jean -Marie Demange s'est donné la mort!

On n'a pas le droit de rire avec ces choses là!

Jean-Pierre Martin a dit…

C'est-à-dire que y aurait pas eu la minute de silence, j'aurais fermé ma gueule. Mais là...

Anonyme a dit…

Salut,
tu pouvais aussi titrer nos trous de balles sont nos idées.
Ce qui donnait une certaine continuité aux précédents posts.

T'es en train de donner de l'importance à des gens qui n'ont que celle que tu leurs donne.

pièce détachée a dit…

@ anonyme du 21 nov.16:23

Parmi ces gens qui seraient sans importance, il y a aussi l'ex-maîtresse assassinée. Quelle qu'elle ait pu être (coucher avec Demange ne plaide pas en sa faveur), elle entre désormais dans les statistiques dont le rabâchage fait baîller d'ennui : tous les trois jours, une femme meurt assassinée par son compagnon. Ça n'a que l'importance qu'on y donne, ça c'est bien vrai.

Anonyme a dit…

La population se régule pas toute seul, faut un bon coup d'UMP pour faire baisser les statistiques sur le chomage, les rmistes et autres parasites sociaux... L'UMP devrait prendre exemple sur nos amis les chinois qui, même s'ils sont nombreux, aiment bien réguler un coup de temps en temps (ils en font meme profiter leurs amis les tibétains).

Jean-Pierre Martin a dit…

@Anonyme 16h23 : oui c'est vrai, mais en même temps s'ils n'ont que cette importance-là ça fait pas bien lourd quand même

vieil anar a dit…

Euh, j'pense à un truc là, si ça avait été cette pauvre fille qui en se défendant, avait dévié l'arme vers notre va-t-en guerre UMP et l'avait ainsi, accidentellement, bien sur, tué... Est-ce qu'elle aurait eu droit à la présomption d'innocence et bien sur, à la légitime défense ou est-ce qu'on aurait rétabli illico la peine de mort pour cette Charlotte Corday..? En plus le Demange, c'est pas à une minute de silence qu'il aurait eu droit, à l'assemblée, mais au moins à une bonne heure et peut-être même une place au Panthéon à la droite de Victor, qui était aussi un fameux macho, il faut l'avouer...!

Jahl Ucyne a dit…

"...Je ne prolongerai pas abusivement les agonies. Je ne provoquerai jamais la mort délibérément... Que les hommes et mes confrères m'accordent leur estime si je suis fidèle à mes promesses ; que je sois déshonoré(e) et méprisé(e) si j'y manque."

Extrait du Serment d'Hippocrate dramatiquement "outragé", bafoué, parjuré(?), tout fout l'camp !!!