mercredi 26 novembre 2008

Arnaque à l’information : Le Figaro s’excuse

Ceci n'est pas un journaliste


« Dorénavant une règle simple sera observée au Figaro. Aucun trucage ne sera désormais accepté.»

C’est la stupeur qui gagne le 37 rue du Louvre depuis l’annonce d’Etienne Mougeotte, faite mardi à ses lecteurs. Sans aller jusqu’à parler d’éthique, le patron du Figaro a tout de même tenu à remettre les pendules à l’heure.

Retour sur l’article bidonné du Figaro :

« Présentés comme «appartenant à l'ultragauche, mouvance anarcho-autonome», les suspects, en totale rupture de ban avec la société, vivaient en communauté. «Leur vie autarcique, qui n'avait aucune connotation sectaire, garantissait leur clandestinité», précise un policier. Embarqués dans un mode de vie altermondialiste, vivotant pour certains du négoce de produits agricoles, fuyant le regard des rares riverains qui les entouraient, ces apprentis terroristes de la gauche ultra présentaient un profil bien particulier. Âgés de 25 à 35 ans pour le plus âgé, ces nihilistes considérés comme «potentiellement très violents» étaient articulés autour d'un petit «noyau dur» d'activistes déjà fichés pour divers actes de violences et de dégradation.
Aucun ne travaillait, ça ne correspond pas à leur philosophie. »

(Extraits de l’article de Christophe Cornevin du 12/11/2008)

Même si la ficelle était un peu grosse, Etienne Mougeotte défend sa conception du journalisme : « D’accord, les faits ne sont pas rigoureusement exacts, mais on a estimé que ne pas le faire pourrait brouiller l’information. » La menace ultragauchiste est bien réelle, alors pourquoi s’acharner sur des détails ? Il fallait bien en informer les Français.


Les neuf de Tarnac étaient retranchés dans une ferme isolée, loin des regards des riverains. (photo publiée)


La photo d'origine. D'après l'enquête, ils faisaient pousser des légumes bio pour "niquer le système".


Et après enquête, les faits sont bien là. Paris-Normandie a rencontré l’un des neuf terroristes. Jugez plutôt :

« Nous avons une autre idée de la politique qui s'applique à notre mode de vie. Alors que tout va mal, on cherche à s'organiser localement en produisant des légumes, partageant le peu qu'on a, joyeusement. Notre activisme se concrétise dans l'écriture, l'édition de textes disponibles en librairie, mais aussi dans la participation à des manifestations comme beaucoup d'autres organisations. » Et si les idées de partage et communautaires sont plutôt estampillées de gauche, Mathieu et ses amis ne se revendiquent d'aucun courant politique. Ils sont d'ailleurs en passe de créer à Rouen une cantine solidaire qui sera également un lieu d'échanges.

Une déclaration qui fait froid dans le dos, même si cela ne suffit pas pour l’instant à les inculper.

Beau joueur, pris en flagrant délit, Etienne Mougeotte est contraint de rappeler ses troupes à l’ordre en énonçant cette nouvelle règle, qui vient malheureusement s’ajouter à toute cette paperasse administrative qui pénalise déjà lourdement la profession.

Des lectures dissidentes auraient été retrouvées dans leur quartier général de Tarnac


Depuis lors, les journalistes et chroniqueurs du Figaro sont dans l’incompréhension la plus totale : doit-on revenir à des pratiques d’un autre âge en matière de journalisme ? Recouper systématiquement les infos, vérifier les dépêches AFP, s’interdire les interviews de complaisance, la censure de sujets gênants, ne plus recourir aux micro-trottoirs et à l'information-sensation ? Pourquoi ne pas interdire Google pendant qu’on y est ?

A l’heure du Grenelle des medias, c’est évidemment la question de l’existence-même du quatrième pouvoir qui est en jeu. Etienne Mougeotte a sa petite idée sur la question : « Des métiers qui contribuent à l’épanouissement des femmes et des hommes. On les informe, on les divertit, on contribue à l’éducation des enfants et des adolescents. Et quelque part on contribue aussi à la liberté et à la paix. »

Espérons que le message soit entendu, et que la passion d’informer en pacifiant puisse à nouveau renouer avec la Liberté.

11 commentaires:

leroy-morin a dit…

Mougeotte devrait succéder a Ban Ki Moon... Ne croyez-vous pas ?

Grodem a dit…

Selon nos sources,leur manuel de jardinage serait en réalité un faux,produit par Monsanto et la CIA dans le but de légitimer la guerre contre la terreur.

vieil anar a dit…

C'est dingue, j'ai failli aller à la manif du 3 novembre à Vichy et comme j'habite très près de la Corrèze et que j'ai un jardin...!

Mougeotte aurait fait faire une enquête sur l'anarcho-terrorisme en Bourbonnais, berceau des derniers rois de France, c'est dingue, j'l'ai échappé belle...!

Anonyme a dit…

Le Figaro un Gonzo-journalisme d'État !

celeste a dit…

Superbe!!
J'ai éclaté de rire plusieurs fois!

Pourtant c'était pas joué quand je suis arrivée ici, j'avais plutôt l'humeur sombre

"D'après l'enquête, ils faisaient pousser des légumes bio pour "niquer le système".

j'adore...entre autres

Chomp' a dit…

Mais, mais, mais ...
la laitue est un OPIACÉ, sais-tu ?
C'est pas d'la preuve, ça, peut-être ?
Enfin..
Sans la liberté de brâmer, hein ...

jardin a dit…

Quand je pense à tous les manuels de jardinage bio, de taille douce des arbres, de lutte intégrée contre les limaces que j'ai dans ma bibliothèque, plus la collection presque complète des "4 saisons du jardin bio", plus tous les outils qui vont avec, plus... des fers à béton en guise de piquets de tomate, plein de laitues et même quelques tilleuls, je frémis à l'idée d'une possible perquisition.
Imaginez que j'ai même failli fabriquer du purin d'orties!!!
Je vais me dépêcher d'acheter la collection complète des poisons Monsanto, et d'enterrer mes armes bio au fond du jardin reconverti illico en parcelle de maïs transgénique!

Claudius a dit…

La fréquentation de ce blog est une véritable cure.

birahima2 a dit…

comité de soutien GAUCHE TOUT COURT


http://www.soutien11novembre.org/


envoyez vos courriers à
Comité de soutien aux inculpés de Tarnac, le bourg, 19170 Tarnac.

emcee a dit…

Tarnac ... Tarnac ... Attendez, c'est pas là où une bande de voyous s'introduit chez les personnes âgées avec des objets contondants?
Ah bon? C'est les mêmes?
Direct dans les geôles à Dati! Pas de ça chez nous, Môssieur!
Et puis, qu'est-ce que c'est que tous ces trucs bio, ils sont pas assez bons pour eux, les légumes à Monsanto?
Pfff!
Graine de violence, va!
Pas de carrotes: des bâtons!

Damsmad a dit…

Ce blog est une perle rare.
Bravo à vous tous, continuez !