mercredi 12 mars 2008

Retournement et prise de veste

Jean-Marie Cavada quasi-défait à Paris 12e
Vidéo envoyée par richardying

C'est moche quand même ce qui lui arrive à cet homme là, dire qu'il aurait pu faire un score honorable sous les couleurs du Modem, garder un peu de crédibilité et s'élever avec force contre la façon archaïque de pratiquer de la politique en France: "bloc contre bloc sans dépasser les clivages, les attitudes partisanes..."
Il reste cependant un homme de conviction, il s'est fixé une ligne de conduite à laquelle il ne veut déroger: ne pas "faire la pute" deux fois en moins de six mois et là il avait déjà grillé sa cartouche*.

Ceci dit, si il a peut être mal calculé son coup en quittant le Modem, il a bien fait d'arrêter la télévision car avec un vocabulaire comme celui là, même ma grand-mère qui était une inconditionnelle de la marche du siècle aurait éteint son poste et écrit sur le champ à l'ORTF.


*Ses nouvelles convictions datent de mi novembre 2007.

6 commentaires:

Amazone a dit…

Il se cale sur le mode grossièreté de son petit héros ! J'ai participé à son échec dans le XIIème et j'enfoncerai le clou dimanche prochain ;-)

Jean-Pierre Martin a dit…

Cher voisin(e), je ne serai pas parmi vous dimanche pour le finir, pour cause de nouvelles convictions moi aussi datant du 4 février 2008, mais vous n'aurez pas besoin de moi je crois...

Jean-Pierre Martin a dit…

@Gontrand :

précisons tout de même que si les voix du MODEM ajoutées aux siennes avaient mathématiquement dépassé celles du PS, il se serait peut-être trouvé de nouvelles convictions quant à la prostitution...

Amazone a dit…

"pour cause de nouvelles convictions moi aussi datant du 4 février 2008"
Je comprends, je partage mais j'ai grÄve envie de faire la mouche du coq tant mon dégoût pour cet individu est profond!

Jean-Pierre Martin a dit…

je confesse que la tentation est grande...

Monsieur Bernard a dit…

C'est plutôt honorable de la part de Monsieur Cavada de pas faire la pute comme l'autre tocarde de Panafieu..