vendredi 7 mars 2008

Gages


En ces temps troublés de guerre civile, certains des nôtres s'interrogent parfois sur la sincérité idéologique des ralliés de dernière minute. Ainsi, il est courant de railler ici ou là le gauchisme supposé des Kouchner, Besson, Allègre et autres Attali...

Bernard Kouchner a prouvé cette semaine qu'il avait définitivement remisé au placard ses vieilles guêtres humanistes pour enfiler avec aise le costume du pragmatisme.

Finies les vieilles lubies adolescentes qui consistaient à défendre le pauvre petit peuple déshérité et opprimé par les méchants et puissants voisins. Alors que s'abattaient sur les palestiniens de la bande de Gaza le déluge de l'opération Hiver Chaud menée par l'armée Israëlienne, notre ministre des Affaires Etrangères gardait dignement le silence, restant indifférent aux jérémiades puériles de ce peuple terroriste...les 70 morts (dont femmes et enfants) n'étant bien entendu que des victimes collatérales de cette nécessaire opération de légitime défense.


Ce silence aurait pu passer inaperçu si Bernard n'avait pas eu le courage politique 3 jours plus tard, de "condamner avec la plus grande fermeté l'horrible attentat" de jeudi à "Jérusalem-ouest, dans une école talmudique, qui a causé la mort de nombreux civils". Des violences qui sont "aussi un attentat contre la paix". L'attentat a fait 8 morts.

Si c'est pas de la droite décomplexée ça...on croirait du George Bush...

3 commentaires:

ti_cyrano a dit…

Je regrette, comme d'autres, un goût morbide de la gauche pour la polémique. Car ce n'est pas le tout d'être du côté des victimes, encore faut-il que ces victimes soient innocentes, c.à.d. issues du camp du Bien.

Ne confondons pas je vous prie d'inévitables dommages collatéraux (certes regrettables, surtout en terme d'image) et d'authentiques victimes du plus odieux des terrorismes. La défense des libertés et de notre mode de vie est à ce prix, mais bien sûr la gauche se range à son habitude du côté des terroristes et des prédateurs sexuels.

watcha a dit…

Ouais ouais ti_cyrano, les gens de gauche sont pour les attentats en Israel, bien sûr ! C'te blague !!

Put***, j'avais vraiment pas du tout compris la même chose du billet de Jean-Pierre. Bah ouais, en fait, j'y voyais plutôt la dénonciation du silence assourdissant du ministére des affaires étrangéres francais au sujet de l'opération armée israélienne (qui a occasionné des victimes collatérales, dont femmes et enfants, enfin rien d'important: juste 70 personnes).

C'est fou, hein ?
Mais bon je ne trouve pas la phrase dans laquelle Jean-Pierre se félicite de l'attentat palestinien, ni celle où il témoigne de son amitié auprès des prédateurs sexuels. Pouvez-vous m'aider?

ti_cyrano a dit…

Ah watcha comme la première ligne de votre commentaire est juste ! C'est malheureusement une certitude et la gôche est une vaste blague, vous avez bien raison.

Bien qu'il faille combattre la déplorable idéologie de l'assistanat, je veux cependant bien vous aider :

Les plus grands penseurs de notre temps, au premier rang desquels s'honorent entre autres M. Yves Jego et Mme Nadine Morano ont récemment fait des déclarations en ce sens. Celles-ci ayant valeur d'axiome eu égard à la très haute qualité des déclarants, aucune démonstration superfétatoire n'est plus nécessaire.

Cette gauche qui salit nos enfants comme l'avait brillamment analysé le regretté Louis Pauwels, est de plus sexiste et raciste comme le démontrent les ignobles attaques contre Mmes Yade et DATI en raison de leurs origines.

Heureusement que le bon Dr Kouchner a su renoncer aux vieilles lunes droitsdel'hommiste et faire le tri entre les vraies victimes et les autres, portant haut les couleurs de la diplomatie bravepatriote.