mercredi 24 décembre 2008

Nos valeurs communes : Guillotiner le Roi

Simple à installer, elle ne prend pas plus de place dans un salon qu'un vélo d'appartement, et épatera tous vos amis. Elle possède également l'avantage d'impressionner vos ennemis qui se seraient glissés parmi vos amis


Dans le cadre de la semaine de nos valeurs communes, nous souhaitons aujourd'hui évoquer un instrument "capital" dans l'Histoire de notre Brave Patrie®, celui sans lequel la France ne serait pas devenue le pays des Droits de l'Homme : la Guillotine.

Cette semaine, Notre Président nous a gratifié de ce petit clin d'oeil à l'Histoire, en déclarant à la Cour, comme le relate La Revue des Ressources :

«Les Français adorent quand je suis avec Carla dans le carrosse mais en même temps ils ont guillotiné le roi.»

Sire, vous sous-estimez votre pouvoir, à moins qu'il ne s'agisse là que d'une coquetterie. Cependant, puisque vous évoquez le problème, il est vrai qu'il vient parfois au peuple des idées saugrenues quand on les laisse divaguer le dimanche. La solution du travail dominical est trop évidente pour ne pas la tenter, mais Vous y aviez pensé bien avant moi, il va de soi.


Carla Bruni pourrait bien voir son destin ressembler à celui de Marie-Antoinette


Néanmoins, si la guillotine revenait aujourd'hui à la mode, on ne sait pas trop ce qu'il pourrait se passer. On veut être créatif, on veut faire bouger les choses, jusqu'au moment où on touche au truc qu'il fallait pas, la pièce qui tenait toutes les autres, et paf ! Ca vous pète à la gueule. Regardez Robespierre : c'est par excès de zèle qu'il a pêché.

C'est qu'il y en a eu des traîtres à la Nation, ou des héros, c'est selon. Il suffit pour cela de consulter l'annuaire des Anciens, disponible ici, pour s'en rendre compte. La liste est longue, ça ferait un peu trop de dégâts, tout de même. Et puis ce n'est pas dans l'air du temps, aujourd'hui l'heure est au TASER®, au Waterboarding®, aux chars anti-émeutes, aux avions sans pilote... La guillotine, ce serait rétrograde.

Remarquez, avec un relooking, une bonne opération de com', des sondages d'Opinion Way, des articles de fond du Figaro, il n'y a pas de raison que ça ne marche pas une fois de plus. Avec une déclaration de Frédéric Lefevbre, on pourrait même faire passer ça pour la modernité. Après tout... Mais méfiance tout de même avec le retour de kick.

On est des professionnels après tout, avec un peu de marketing, de packaging, de trending, on peut tout vendre. On a bien refourgué les subprimes.

Pour vos enfants, une idée-cadeau de dernière minute : la Bébé-Guillotine de chez Plaie-Mobile.
La sensibilisation à la démocratie doit commencer dès le plus jeune âge


D'après le journal officiel de la République, le Figaro, Sa Majesté aurait également confié un certain trouble quant à la stabilité du Régime :
«Au nom du symbole, les Français peuvent renverser le pays. Regardez ce qui se passe en Grèce.»

Que fait la Cour? Qu'on apporte les sels, les éventails ! Et servez donc à Messire un petit remontant qui l'aidera à faire passer la dinde aux marrons, il risque l'étouffement.

Alors, pour se remonter le moral, l'équipe à Jean-Pierre Martin tenait à vous faire un cadeau, fidèles connards lecteurs. Vous savez, nous, on n'aime pas trop les drapeaux, ni les fêtes intégristes traditionalistes. Mais on va faire une exception aujourd'hui :

Kala Christouyenna !

10 commentaires:

Anonyme a dit…

Batsi,gourounia,dolofoni !!!
Batsi,gourounia,dolofoni !!!
Batsi,gourounia,dolofoni !!!
Batsi,gourounia,dolofoni !!!
Batsi,gourounia,dolofoni !!!
Batsi,gourounia,dolofoni !!!
Batsi,gourounia,dolofoni !!!
Batsi,gourounia,dolofoni !!!
Batsi,gourounia,dolofoni !!!
Batsi,gourounia,dolofoni !!!
Batsi,gourounia,dolofoni !!!
Batsi,gourounia,dolofoni !!!
Batsi,gourounia,dolofoni !!!
Batsi,gourounia,dolofoni !!!
Batsi,gourounia,dolofoni !!!

la vérité dans le vin a dit…

Tes fidèles connards (lecteurs) t'enculent (te souhaitent de joyeuses fêtes).

Hasta luego.

cultive ton jardin a dit…

Ya pas que Robespierre: la légende prétend que Louis XVI lui même se serait intéressé à cette invention diablement progressiste, en suggérant de biseauter la lame.

Ce qui est une amélioration considérable: pratique, humanitaire, esthétique et surtout vitale pour l'image de marque. Quel look aurait en effet notre fidèle guillotine sans ce biseau?

A propos, où est-il en vente, ce merveilleux jouet? Mes deux petites filles (deux et quatre mois) et mon petit fils (5 ans et demi) seraient très heureux avec ce cadeau original et citoyen.

Anonyme a dit…

Bonjour ,
Trouvé sur le blog de Rouge le renard
http://rougelerenard.blogspot.com/2008/12/un-petit-rappel-aux-tratres-de-la.html

Un peu plus artisanal mais facile à construire.De plus si j'ai bien compris la perte de temps entre deux "perte de tête" est réduite à son strict minimum.

BiggerBang

http://www.dailymotion.com/Auzarmes/video/x7o9yb_rappel-aux-traitres_news

Anonyme a dit…

mmh, pour la guillotine il faut un sondage (urinaire). D'ailleurs ça commence à manquer depuis celui sur le vol de chaussettes.

pierre a dit…

Une guillotine Chanel ça c'est la classe et le bon goût français! à exporter d'urgence pour éviter que la filière du luxe sombre dans la crise

Le Passereau Masqué a dit…

Un drapeau noir ou un a-cerclé auraient été plus en phase avec les émeutiers grecs. Laissez le drapeau national aux flics !

sKaLpA a dit…

Merci pour le cas dos!

Une guillotine auarit tout aussi bien fait l'affaire

Jean-Pierre Martin a dit…

Je vous en prie. Et toutes mes félicitations, cher skalpa !

birahima2 a dit…

OK JPM mais au-delà de la guillotine du roi, on pourrait intégrer dans ce billet ce que tu as mis dans le précédent sur la Guinée ;
pour montrer que notre" cynisme est dans la contradiction voulue et assumée opposant les grands principes humanitaires qu'on affiche et la pratique quotidienne du massacre des citoyens"

lis ceci stp :
http://contreinfo.info/article.php3?id_article=2410

OK, c'est de la prose mais pas que...
lis sur Chateaubriand.


Gaza = Génocide
fais un tour chez vlg
et reviens avec un nouveau billet
je compte sur ti ( ou pas)