lundi 16 février 2009

Chavez : un cas d'école

Une fuite à l'École Supérieure de Journalisme nous a permis de nous procurer l'examen final sur lequel plancheront les étudiants. Comme à l'accoutumée, les élèves s'attaqueront à un sujet d'actualité. Il s'agit cette fois de l'adoption de la réforme constitutionnelle au Vénézuela.


L'examen prend la forme d'un QCM,que nous reproduisons intégralement, corrigé inclus.


Examen Final : Le traitement médiatique de la réforme constitutionnelle au Vénézuela
Durée : 30 minutes

1) Quel groupe d'adjectif utiliseriez-vous pour définir Hugo Chavez?

a) ancien parachutiste putschiste, démagogue, populiste, Caudillo
b) autocrate, islamo-gauchiste, führer de Caracas
c) fin tacticien, roublard, truqueur
d) président du Vénézuela, révolutionnaire

2) Histoire du Vénézuela : qu'est ce que la révolution bolivarienne?

a) la satisfaction démagogique des bas instincts du peuple
b) une dictature violente et dangereuse pour l'équilibre du monde libre
c) un jeu chatoyant à une touche de balle que les colombiens appellent toque
d) l’art de rendre possible demain ce qui semble impossible aujourd’hui

3) Histoire du Vénézuela : quel coup d'état faut-il évoquer lorsque vous traitez du Vénézuela?

a) le coup d'état manqué de Chavez en 1992
b) le coup d'état permanent de la politique chaviste
c) le coup de force miraculeux qui verrait l'équipe nationale se qualifier pour la coupe du monde
d) le coup d'état contre le président Chavez de 2002

4) Comment qualifier la politique menée par la gouvernement vénézuelien?

a) un castrisme new-look
b) les soviets sans l'électricité
c) indigente : les infrastructures sportives sont désastreuses
d) la redistribution des richesses

5) Comment qualifier la politique étrangère chaviste?

a) des prises de position à l'emporte-pièce de la part d'un pays allié de Cuba et de l'Iran
b) une menace pour la démocratie qui mériterait une intervention militaire de l'OTAN
c) inexistante : aucune participation à la coupe du monde
d) une lutte contre l'impérialisme américain

6) Qu'est ce qui a fait baisser la pauvreté au Vénézuela?

a) la manne pétrolière
b) les préceptes du FMI et la manne pétrolière
c) les oligarques russes qui investissent dans les clubs de Caracas
d) une politique volontariste de réappropriation et de redistribution des richesses

7) Quel serait le titre approprié d'un article sur la réforme constitutionnelle au Vénézuela?

a) Hugo Chavez en route vers la présidence à vie
b) Hugo Chavez ou la tentation du pouvoir éternel
c) Pourquoi Maradona soutient un dictateur
d) La réforme constitutionnelle approuvée à une large majorité

8) Comment expliquer les tenants et les aboutissants de la réforme constitutionnelle au Vénézuela?

a) en donnant la parole à l'opposition au président Chavez
b) en donnant la parole à un expert du pentagone
c) en interviewant Maradona
d) en lisant le projet de réforme

9) Quelle photo pour illustrer votre papier?

a)
Hugo Chavez redéfinit la place de l'opposition

b)

Chavez symbole de l'islamo-gauchisme

c)
Maradona va trop loin

d)
Victoire du camp du oui


Corrigé :
Vous avez une majorité de a) :
Vous réussissez brillamment votre examen final. Vous êtes prêt pour une carrière de grand reporter au Monde, à Libération ou à Marianne. Sans convictions profondes, vous avez parfaitement intégré les rouages de la profession. Félicitations!


Vous avez une majorité de b) :
C'est encore une réussite totale. Vous vous prédestinez à une carrière d'éditorialiste engagé au Figaro ou au Point. A moins que vous n'ambitionniez de devenir le nègre de Philippe Val à Charlie Hebdo.

Vous avez une majorité de c) :
Aussi brillant que vos camarades mais moins flexible, France Football ou l'Equipe vous accueilleront à bras ouverts. Vous réserverez vos indignations aux erreurs d'arbitrage et au public de sauvageons qui siffle la Marseillaise.

Vous avez une majorité de d) :
Recalé. Aucun avenir dans le métier.

Exemple de corrigé.

17 commentaires:

yelrah a dit…

Libé, hors concour...
Pardon pour la majuscule, c'est juste parceque c'est un début de phrase...

cyclomal a dit…

Le corrigé de libé se fait bien corrigé dans les commentaires! Des recalés au concours de journalistes sûrement...

Olivier B. a dit…

Clapclapclapclap !

Polyblogue a dit…

Etonnant qu'il n'y ai pas ce type de questionnaire pour des adeptes du pouvoir de longue duree et des modifications de constitution comme Bouteflika ou Vladimir Poutine.

L'Algérie et la Russie sont peut être des pays trop mal connus et trop lointains pour suciter l'attention des medias français.

La question sur le coup d'etat est particulièrement pertinente: Chavez n'est surement pas un sain, mais le rappel de la tentative de coup d'etat 1992 semble une obligation pour chaque article et depeche en france, par contre leurs auteurs n'ont semble t-il jamais entendu parler de 2002.

Il fallait lire la presse américaine pour être informé de cet tentative de putch (qui avait l'aval et soutient technique de ambassadeur US)

Anonyme a dit…

Voici le titre qu'a choisi mon torchon à moi (Le Progrés, PQR) : "Chavez : présidence à vie ?"

Je rappelle que Les Guignols font pas mieux que les Liberachion, Charlie Bobo et consorts sur le sujet. Raison pour laquelle je les boycott depuis un an et plus.

Merci pour ce (succulent) questionnaire

EdkOb a dit…

Tout cela est bien beau, mais dès le départ, vous commettez une erreur (ce n’est pas un reproche, juste un constat) : il n'y a pas d'école supérieure de journalisme.

C'est un mirage, une vieille légende, pire : un leurre. Comme dans « Il était une fois des journalistes… », et je tente d’imaginer l’immense éclat de rire qui suit immédiatement ce début de conte, car face à l’obscénité, il ne nous reste plus que le rire.

Il y a des lieux de formatage, mais d'écoles de journalismes, point.

Mais je vous pardonne (oui, bon, c’est assez judéo-chrétien). Nous sommes tous bercés / bernés par l'appellation contrôlée de "journalisme". Certains mêmes imaginent que les pratiquants assermentés et encartés de ce métier seraient en capacité de nous ... informer.

Suffit de voir l’indigence des infos…

Ne serait-ce que ce midi, pris par une irrépressible pulsion de mort, j’ai allumé la boîte pour suivre le JT de la mi-journée. J’ai été servi au-delà du vomi. Tout y était. Bien huilée, la machine à décerveler fonctionne à merveille. Même le reportage sur la pratique du ski de fond dans le Jura, avec repas local en final. Je n’ai rien contre les tartes aux 3 fromages, d’ailleurs j’aime ça. Mais bon, hein…

Suffit de voir les carpettes qui servent de caution à notre « praisidans » quand il cause dans la boîte (sur 3 chaînes), issues, les carpettes, des meilleures écoles de journalisme. Jamais compris pourquoi ces lieux d’apprentissage de la soumission et de l’obligatoire propagation de cette soumission méritent le nom « d’école »…. et je cherche le lien avec le journalisme.

Déjà, votre questionnaire (9 questions et 4 réponses possibles par question) me semble trop compliqué pour toute personne issue de l’école du formatage. Les « journalistes » se contentent de reprendre la Voix des Maîtres (et les communiqués de l’Elysée, c’est tellement plus fastoche comme ça). Et après, ils retournent à leurs alboumes de coloriage.

Mais vous avez raison, vous touchez très juste. Hugo Chavez est LA cible favorite des décervelés scribouillards.

Chavez est l’ennemi, surtout quand il respecte les referendums. Ce n’est pas l’usage en Europe, donc à mort les tyrans qui respectent les referendums.

En gros, une nouvelle « race » de dictateur est en train d’être fabriquées, là, sous nos yeux : celle des tyrans qui consultent les citoyens et qui osent, les fourbes (pour mieux masquer leur traîtres actes de tyrans), respecter les choix des électeurs.

Tout cela cache quelque chose…. Ce n’est pas très clair, cette méthode d’exercer le pouvoir en respectant les choix des électeurs.

Inversement, une nouvelle « race » de démocrates vient d’être révélée : ceux qui ne respectent pas les résultats des referendums. Sans même parler de ceux qui exportent la démocratie à coups de bombes. Là aussi, les « journalistes » ont été des alliés très précieux pour propager tous ces mensonges.

C’est toujours un plaisir de vous lire.

Anonyme a dit…

On ne peut pas prendre au sérieux un dictateur qui à organisé 10 référendums en 10 ans et qui, à chaque fois a respecté la décision du peuple !

Nos dirigeants émérites ont bien compris que les bas instincts populaires n'ont pas leurs places dans la politique moderne. Si les maudits irlandais refusent une fois de plus de ne pas respecter la volonté des peuples, il faudra les exclure de l'Union Européenne.

Jacques a dit…

avec une majorité de "d", on a peut être une chance d'être embauché au monde diplo ou au plan b.. voire chez Mermet. Mais sont-ils de véritables journalistes ?

Anonyme a dit…

Billet rigolo mais au fond et sur la forme, Chavez est quand même un gros démagogue avec son émission TV perso et son baratin révolutionnaire.

Le vrai changement pour Chavez, c'est quand il ne vendra plus son pétrole au USA et surtout plus en dollars!!!!

esta siempre les vaches!!!

woops a dit…

Sympa ce questionnaire,
mais je m'élève contre le licenciement du préposé à l'élaboration des sondages d'opinion qui contribuaient à la haute qualité de ce site d'information si objectif.
Je serais pas loin de lancer un mot d'ordre de grève interprofessionnelle pour protester, tiens.

Copter Élie a dit…

Excellent !
Cerise sur le gâteau : votre billet a été repris sur Marianne2.fr et commenté fort intelligemment par un certain Tonio D (commentaire n°6).

:-D

Anonyme a dit…

héhéhéhéhé
c'est très très marrant et c'est pas loin d'être très vrai.

A Jacques qui, plus tôt, s'interrogeait :
"[Le] monde diplo ou [le] plan b.. voire [...] Mermet [...] sont-ils de vrais journalistes ?"
Je veux lui répondre : "oui Jacques" et pis je veux ajouter : "tu as vu Jacques comme ça change, comme ça n'a rien à voir le vrai journalisme. Toi aussi, Jacques, toi aussi tu as vu !"

Bientôt nous serons nombreux comme toi Jacques à comprendre que le Monde diplomatique, Mermet, le Plan B, CQFD etc. sont les seuls à faire du vrai journalisme. Et alors, bondieu, ce sera une sacrée pagaille - jusque dans les DOM-TOM.

matiu a dit…

Suite à ce commentaire:
"On ne peut pas prendre au sérieux un dictateur qui à organisé 10 référendums en 10 ans et qui, à chaque fois a respecté la décision du peuple !"
ah ah ah, excellente réponse!
c'est vrai que c'est pas en Europe Démocratique qu'on verrai ça. Chez nous, quand le peuple à mal voté, on passe par le parlement-à-la-botte-du-pouvoir, ou on le refait voter :)

hmida a dit…

Petit jeu bien sympathique que je me permets de reprendre sur mon blog dont certains visiteurs sont des supporters fervents supporters de CHAVEZ.

J'espère que cela les fera réfléchir sur le bonhomme!

John a dit…

J'espère que hmida va réfléchir sur le sens du billet.
Ou même le lire, sait-on jamais ?

hmida a dit…

@ john

Hmida n'a pas le temps de répondre à des commentaires stupides et personnels.

Noob Man a dit…

Très bon article, et tellement réaliste !...
Cette histoire de présidence à vie m'a toujours bien fait marrer. Après tout, jusqu'à il ya peu, le nombre de mandats présidentiels en France était illimité, ce me semble... Et aux Etats-Unis, un certains Roosevelt a gouverné 13 ans. Et je ne parle pas de miss Maggie outre-Manche.

Enfin bref, comme d'habitude, une vision satirique mais tellement réaliste du monde (celui qui trouve le jeu de mot gagne 5€).

Hmida ==> Voilà une réponse intelligente et construite comme je les aime ! Néanmoins, après avoir lu ton blog, je comprends que tu sois si borné et que tu n'aies pas compris l'article (excellent) de M.Bernard. A moins que ton blog ne soit du 26ème degré, tu m'as l'air d'être une personne indisposée à la réflexion.
Sans rancune, et essaye de lire et comprendre l'article ;)