jeudi 24 septembre 2009

Nicolas Sarkozy veut augmenter la TVA sur les fauteuils roulants.

Nicolas Sarkozy a confirmé hier soir lors de son allocution télévisée qu'il entendait bien augmenter la TVA sur les fauteuils roulants et autres équipements spéciaux conçus exclusivement pour les personnes handicapées. "C'est une question de justice sociale. Vous monsieur Pujadas ou vous madame Ferrari, vous ne bénéficiez pas de TVA réduite quand vous achetez votre berline. Le chef d'entreprise ou le restaurateur qui investit dans un 4x4 n'a pas ce genre de privilèges. Alors pourquoi une poignée de français, de privilégiés, bénéficieraient de ristournes pour acquérir leur moyen de locomotion? Il n'y a rien de choquant à rétablir un peu d'équité dans ce pays". Et le président de la République de répéter qu'il ne céderait pas à l'odieux chantage du handicap : "Ce n'est pas parce qu'on est tombé d'un échafaudage qu'on a plus de droits qu'un autre. Dans ce pays il est temps de valoriser le travail".

Des activistes allumant un cocktail molotov

Jusque là, l'article 15 de la loi de finances accordait un taux de TVA réduit aux équipements spécialisés pour handicapés. Mais le déficit toujours grandissant de l'Etat pousse le gouvernement à traquer toutes les niches fiscales dans lesquelles "une minorité de privilégiés détournent de l'impôt et donc de la solidarité nationale leurs indemnités d'accident de travail".

Certains privilèges seront conservés

Cette annonce faisant suite à la volonté affichée de soumettre à l'impôt les indemnités pour accident du travail, Nicolas Sarkozy doit affronter une vague de protestations venant d'une gauche de plus en plus démagogique. Aussi, pour prévenir tout conflit et parce que "gouverner, c'est aussi avoir un coeur", le président a annoncé qu'il ne toucherait pas aux aides publiques dont bénéficient certains handicapés mentaux lourds. Ainsi, les bonus, parachutes dorés, bouclier fiscaux et autres exonérations de charges seront préservés.

Qui n'a jamais eu envie de lui refaire la gueule au chalumeau?

Malgré tout, l'opposition continue sa campagne ordurière, et ses thèses extrémistes trouvent dans la population un écho inquiétant. Ainsi, un salarié anonyme d'une grande banque française imaginait ce matin une solution originale pour rétablir un peu de justice fiscale : "Tu vas dans une salle de marché, et tu fracasses des traders à grands coups de barre à mine. Leurs indemnités, ça fera au moins un revenu que le gouvernement osera taxer. Et ensuite tu t'occupes du conseil d'administration, sans oublier un passage à l'Assemblée pour remercier Copé de son idée géniale". Des déclarations qui font froid dans le dos.

19 commentaires:

mAt a dit…

"Aussi, pour prévenir tout conflit et parce que "gouverner, c'est aussi avoir un coeur", le président a annoncé qu'il ne toucherait pas aux aides publiques dont bénéficient certains handicapés mentaux lourds. Ainsi, les bonus, parachutes dorés, bouclier fiscaux et autres exonérations de charges seront préservées."

Excellentissime!
Merci de ce message qui permet de souffler un peu face à tout cela.

yelrah a dit…

Et Copé au chalumeau...
Euh original, c'est pas seau ...

Mamane a dit…

Il est vrai que les handicapés (qui coutes plus qu'ils ne cotisent à la sécu) sont une source de coût.

Il faut savoir les remettre au travail tout en conservant une humnité et c'est ce que s'efforce de faire le gouvernement et le président.

Il faut mieux un président pro actif qui est dans une attitude de Positif Action.

D'ailleurs qu'on accuse pas Nicolas d'être raciste avers ses parasites humains. n'a t'il pas employé un handicapé non prototipique ? je pense évidemment à Gilbert qui lui montre l'exemple à tous ces glandeurs qui traine leur désœuvrement dans les hôpitaux surendettés de l'assistance publique.

Il ne se laisse pas abattre Gilbert ! l'ascenseur sociale est en panne ? Et bien il prend la rampe ! Et aujourd'hui il est conseillé pour les handicapés (c'est bien que ces gens là s'occupe d'eux entre eux), car "il en faut toujours un", et vend des climatiseur et des radiateurs.

(je m'entraine pour faire pigiste au Figaro. ça peut le faire à votre avis ?)

Sushina a dit…

Bien fait tiens, ils coûtent du pognon ces sales légumes: on devrait les foutre dans des camps ...avec de très grandes douches collectives...Ah oui ça a déjà été fait?

Colar a dit…

Respect. Réussir à pondre un article plein d'humour sur un sujet... tragique ? c'est très très fort. Je ne suis pas Français (bonjour de Belgique en passant), mais je compatis.

Et bravo pour le blog en général. Je poste pas souvent de commentaire, voire jamais, mais je le lis avec plaisir. Bonne continuation (:

cyclomal a dit…

Comment voulez vous commenter avec esprit après un tel chef-d'oeuvre? Vivement une taxation de l'ironie, que vos lecteurs anéantis puissent se venger...

Lili Cactus a dit…

Je ne connaissais pas le blog (vive Facebook!) mais c'est un vrai cadeau de l'avoir découvert aujourd'hui : c'est mon anniversaire!!!

Patrick a dit…

Ce blog m'inquiète un peu : même les étrangés le trouvent drôle...

Sarkomance a dit…

eh oui la droite se veut éthique mais à la fin la droite eth nique

Jean-Marc a dit…

Et pour mener sa juste croisade, notre fier gouvernement va pouvoir s'appuyer sur ces humanistes

http://www.medicat-partner.fr/

Je les ai découvert par hasard, parce qu'ils m'ont envoyé un mail pour me proposer leurs services (encore un mailling bien ciblé).

Merci mille fois, et bonne continuation.

Olivier Autissier a dit…

J'ai eu une idée, si on taxait les "virés" de Calais sur le nombre de CRS qu'ils ont dû consommer ?

rainai a dit…

un seul mot : bravo

gauchedecombat a dit…

tu devrais faire gaffe, le taulier, yen a qui croient à tes histoires ! tu vas faire naitre un mouvement de protestation national qui va empêcher les pauvres handicapés de passer dans les rues avec leur chaise roulante ! gaffe !

mirae a dit…

Bonjour Jean-Pierre.BRAVO comme toujours- un rire constructive -en tout cas destructif.

Cela me mène à penser à mon gouvernement qui sauve de l'argent en coupant 500 lits dans les hopitaux des patients mentaux.ET moi je pense, ou est-ce que le ministre et ces conseillers vont dormir après que les lits n'existent plus dans ces hôpitaux.

belle journée magique.

tezuorc a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
tezuorc a dit…

Enfin un gouvernement qui s'attèle à rétablir la justice sociale! Sans parler de tous ces chômeurs qui touchent allocations sans payer d'impots, tous ces pauvres qui profitent de la sécu pour se soigner et rester gratuitement! en bonne santé et tous ces jeunes qui ne veulent pas bosser pour un demi-smic.
Révolution!!! Il faut virer les improductifs, renforcer les fonds de pensions, abaisser encore un peu le plafond d'imposition.
Les richesses doivent rester entre les mains des amis de Sarko, du medef et des riches qui ont un compte dans un paradis fiscale. N'hésitons pas à virer les fonctionnaires, les employés inutilisés et creuser le déficit public, vive la France ultra libérale, vive le capitalisme de marché et les traders. Marche (pour les patrons et les riches) ou crève(sous les bottes des CRS, en prisons, chez France Telecom, ou tu peux innover aussi...)!!!
Sarko., Horteuf., Séguél., Lefev., Moran. ça c'est du beau monde qui fait le ménage! (Sans compter les vestes retournées...)

jardin a dit…

Rien sur le prix du stationnement sur les places réservées? Elles sont au moins deux fois plus larges que les autres, c'est un scandale!

Anonyme a dit…

j'ai vu des blogs qui reprenaient cette "info" et la faisaient circuler comme vraie... rendons justice à votre talent mais où est le sens critique de ces bloggueurs ?

Tétra a dit…

Je trouve certains commentaires absolument scandaleux.
Ceux qui font des remarques désobligeantes sur les personnes handicapées ne se sentent vraisemblablement pas concernés par les problèmes que rencontre ces derniers.
Si ont est handicapé, ce n'ai absolument pas pour percevoir des aides ou autres indemnités (largement insuffisantes).
Apparement les gens qui ne sont pas touchés par le handicap ne connaissent rien (comme le Président de mes 2)à ce véritable problème.
Alors s'ils vous plait, un peu de respect pour nous handicapé.
Pour exemple : j'habite au 1er dans un immeuble sans ascenseur, personne ne peut m'aider, pour avoir un autre logement adapté à mon handicap (tétraplégique suite à une maladie), ni financer l'achat d'un monte escalier (10000€), ni obtenir une aide pour adapter en partie mon logement (pour refaire la salle de bain : 14000€)...Je ne perçois qu'une petite pension, et je ne peut pas faire dans le superflu. Je ne part jamais en vacances, et cela depuis plusieures années. Je subsiste.
Je suis donc prisonnier non seulement de mon corps, mais également dans mon appartement.
Je suis bien sur, pas le seul dans ce cas là.
Où sont les aides ?
Au lieu de mettre des milliards dans l'armement ou je ne sais quel autre ministère qui ne servent à rien, voyager au frais du contribuable, faire des défilés comme pour le 14 juillet, où s'engouffrent l'argent de nos impots (car les handicapés payent leurs impots comme presque tout le monde), le gouvernement devrait se pencher sur de réels problèmes (et il n'y a pas que le handicap).
Tout ceci n'est que de la discrimination.