vendredi 15 janvier 2010

Haïti : non-lieu pour le FMI

Après le séisme qui a ravagé l'île, le Tribunal Pénal International a décidé de prononcer un non-lieu à l'encontre du FMI et de la banque mondiale dans l'enquête sur la misère et la famine en Haïti. En effet, d'après les enquêteurs, le tremblement de terre (qui succédait aux cyclones de 2008) a effacé toutes les traces du méfait. D'après un enquêteur, "les soupçons se portent maintenant sur la malédiction et la fatalité".

Exit donc les accusations de dérégulation du marché et d'appauvrissement du pays à l'encontre du FMI. Les enquêteurs soupçonnaient notamment l'instance internationale d'avoir sciemment imposé à Haïti de baisser ses taxes aux frontières de 50% à 3%, provoquant l'invasion du riz américain moins cher et remettant en cause l'autosuffisance alimentaire. Les traces de la libéralisation à outrance de l'économie ont donc été englouties et le FMI peut dormir tranquille.

L'action du FMI avait permis de développer l'industrie de la galette de terre

Cette décision a été unanimement saluée par la communauté internationale. De Barack Obama à Nicolas Sarkozy, c'est le soulagement qui prédomine, comme le confirme ce diplomate français : "On respire un peu mieux aujourd'hui. Ce séisme est une bénédiction. Même si globalement tout le monde se fout de Haïti, on ne pouvait se permettre une remise en cause de la politique du FMI. Le libéralisme ça marche!". C'est donc avec plaisir que les pays développés se lancent aujourd'hui au secours de Haïti. "C'est bien la preuve que le capitalisme a un cœur. Et l'humanitaire sera toujours plus efficace que les taxes ou les réglementations".

La presse française s'est donc jointe au concert de compassion. De Libération au Figaro en passant par Le Monde, les quotidiens s'apitoient sur la "malédiction" haïtienne, "la tragédie". Se risquant à une analyse des malheurs de l'île, le courageux Laurent Joffrin ose malgré tout se risquer à donner le nom d'un coupable : "Christophe Colomb".

La dérégulation de l'économie permettra à ce jeune haïtien de monter sa start-up plus facilement

Malgré tout, le FMI est loin d'être sauvé. Car du coton Africain à la faillite argentine, les soupçons de crimes en série s'amplifient. Et il faudra plus qu'un tremblement de terre et une presse complice pour maquiller les crimes.

22 commentaires:

pièce détachée a dit…

«Christophe Colomb» ? «C'est bien fait y zavaient qu'à pas signer un pacte avec le diable / et pis d'abord on a déjà donné on paye assez d'impôts» ? (Pat Robertson, télévangéliste / Rush Limbaugh, chroniqueur radio, voir par ici)

À d'autres ! En fait c'est un coup monté du Tout-Chobiz : «on avait prévu trop grand pour les étrennes du petit, on fait un téléthon avec les restes» (c'est ici, rubrique «divertissement», comme il se doit).

Haïti ? Plus glamour tu meurs.

tgb a dit…

et pis ça a redonné goût à la vie du bon docteur ministre Kouchner faut pas mésèstimer

mAt a dit…

Au Mexique, certains médias parlent un peu comme vous et ne cessent de rappeler comme la tragédie vient aussi AVANT ce séisme (aussi, parce que le tremblement de terre a quand même fait énormément de mal).
Mais tout le monde s'en fout de ce qu'il y a eu avant. ET tout le monde se fout de tout ce que fait le FMI ailleurs bien entendu.
C'est bon de vous lire, comme chaque fois.

Anonyme a dit…

Des sources SVP !

secondflore a dit…

Avant, j'aimais beaucoup Jean-Pierre Martin.
Mais là, comment dire...
C'est excellent.

Tehla a dit…

Oups! J'ai joui...

Anonyme a dit…

Merci en effet de donner des sources car je n'arrive pas à recouper l'information jusqu'ici!

cortomalto a dit…

Merci Jean Pierre Martin pour cette excellente et SAINE lecture !!!

Sans trop se mouiller pour les sources, on peut lire, et rerelire "la stratégie du choc" de Naomi Klein qui d'ailleurs sur son blog confirme qu'à Haïti qu'on a même pas attendu une journée pour préparer les réformes néolibérales à la Milton Friedman qu'affectionne particulièrement le FMI

cortomalto a dit…

Ben oui, Sarko- Strauss-Kahn blanc bonnet, bonnet blanc !

Ferlinpimpim a dit…

Dégoutante, cette info... vraiment envie de vomir...

Avez vous entendu parler du HAARP... Avant toute objection, une enquête du parlement européen souligne sa dangerosité...

Je n'y croyais pas vraiment avant la lecture de cet article.

Merci d'avoir éclairé ma lanterne.

( inclure dans l'analyse la faible profondeur du seisme et le mouvement atypique de la faille )

Félicie a dit…

Je ne sais pas si les Congolais(es) savent apprêter les galettes de terre. Sinon il va falloir qu'ils(elles) mettent dare-dare leurs manuels de cuisine à jour : http://www.cadtm.org/La-RDC-dans-l-etau-du-FMI

Anonyme a dit…

Comme indiqué sur le site de Marianne reprenant ce billet, l'auteur parle d'un procès fictif et donc il ne s'agit en rien d'une info mais d'un pamphlet. Ce n'est pas inutile de le mentionner pour éviter une réaction trop épidermique lors de la lecture.

Monsieur Bernard a dit…

Sur le site de Marianne ils sont obligés de préciser...ils s'adaptent à leurs lecteurs!

Jean-Pierre Martin a dit…

C'est dur d'être lu par des cons...

Gnark a dit…

évian, vittel, et bien sur,notre fierté nationale: VICHY !

Voilà pour les sources.

Ok ,Je sors.

Darky a dit…

Preuve s'il en est que c'est le bordel dans les hautes sphères : le grand complot judéo maçonnique mondial ne fourni pas le calendrier des futures catastrophes planifiées aux instances qui comptent (bourse, médias et grande industrie du CAC40). Ce qui désorganise complétement les plannings.

Ainsi, à cause d'un manque de planification, n'auront nous pas eu le fabuleux reportage du journal de TF1 sur la traite des brebis dans le larzac, le prix des chaussures de sport risque d'augmenter et de nombreux journalistes ont du se déplacer en urgence, annulant ainsi de fabuleux cocktails.

Je vous le dit, camarades, sans un bon tableau excel, le bordel va continuer, et la bourse va baisser.

cortomalto a dit…

Naomi Klein en français

http://www.primitivi.org/spip.php?article198

Zgur a dit…

Bien vu.

Et la Nature a parfois le dos bien large qu'on lui impute les conséquences de nos décisions humaines, trop humaines.

Non lieu et Mobilisation générale pour que les haïtiens puissent de nouveau manger des galettes de boue.

Avant reconstruction à l'identique ?

Arf !

Zgur

http://zgur.20minutes-blogs.fr/archive/2010/01/17/vite-mobilisation-generale-pour-que-les-haitiens-puissent-de.html

mareicke a dit…

D'accord avec toi Ferlinpimpim, je pense que HAARP n'était déjà pas étranger au tsunami en Asie.
Il faut arrêter de se laisser mener en bateau et refuser le système,dire non aux méga-grandes-banques et oui aux banques de micro-crédit qui se mettent en place en Haïti.
Le FMI est responsable de beaucoup de misère dans le monde, et sous couvert de grande générosité, il affame les peuples avec des dettes insolvables et qui mangent tout l'agent disponible pour le peuple.
Et dire que notre Dominique SK est actuellement l'homme politique préféré des français !! De quoi désespérer de nos compatriotes.

samuel.genissel a dit…

Lors d'une réunion organisé par la région BasNormande, on ma appris (je ne peux pas le vérifier) que le montant de la dette des pays du sud représente aujourd'hui 17 fois le montant initial, je crois que c'est un bon chiffre avoir ça maison a payé de 17 fois ça valeur aprés des années de remboursement on comprend bien que c'est foutu pour des dizaines de génération.
Si en plus elles ne peuvent protéger leurs frontières ce sont des miliers de générations sans espoir, alors pour ceux qui disent (sur marianne2) que les pays du sud ne sont bons qu'à danser(poue être gentil) à leurs places la fourmi agricole que je suis ce fera cygale.
De toute façon le FMI n'a rien à ce soucier d'autres que d'idéologie, les haïtiens et autres.. n'ont pas leurs mots à dire fin de la démocratie.

Anonyme a dit…

Le tenancier de la boite (qui affame la moitier de la planète, le FMI donc) va ramener sa fraise en 2012, à la demande de Sarkozy (à qui il doit tout), pour foutre la pagaille dans l'électorat de gauche. Pauvre France.

Anonyme a dit…

je veux bien que les haïtiens soient des victimes (du FMI, des salauds de capitalistes ect) mais quid de leur responsabilité à eux ? en tout cas de leurs dirigeants ??????????,